Êtes-vous plutôt basique ou essentiel ?

Le jargon de la mode ne me lassera jamais. Ce matin, attablés autour de la table du petit déjeuner quelque part dans la campagne toscane, nous essayons de choisir le programme de la journée. Le hic ? Il pleut sur Florence. On décide de rester tranquille dans notre grande maison (qui est en fait une église)(où...
C'est pas fini !

5 shoes bibliques

Il m’est apparue une intuition divine : que la mode avait des saisons et qu’elles se déployaient en tendances sans cesse renouvelées. Par exemple, eh bien, certaines années les rayures sont à la mode et d’autres fois, tout le monde veut des mules. Voyez le mouvement céleste ? J’déconne. J’avais compris ça depuis longtemps. Comment ? Vous…
C’est pas fini !


C’est pas nous.

Je reçois hier matin le lookbook de la collection Manolo Blahnik pour l’hiver 2018. Pour vous résumer le tableau, le gars, c’est une légende. Un peu le Louboutin (en plus vieux) de la chaussure américaine. Une institution, Anna Wintour ne porte que ça. Les chaussures sont des chef d’oeuvres et coûtent un tel prix que ce n’est…
C’est pas fini !


La psyshoelogie du bonheur.

Je ne suis pas très présente ces derniers temps. Je suis en jachère. Je laisse les choses me pénétrer pour accomplir un projet d’écriture que je porte depuis longtemps. Néanmoins, j’ai des pensées à vous communiquer. J’ai réfléchis (c’est bien!). Et j’ai réalisé une chose ESSENTIELLE. C’est une rencontre fortuite avec Jeanne Damas (une-it-girl-parisienne-qui-représente-l’image-de-la-parisienne-à-l’étranger)(voyez le…
C’est pas fini !


Christian Louboutin: le nude n’est pas forcément rose clair.

J’avoue, j’utilise le mot nude comme synonyme de rose clair. Promis, j’arrête. C’est tellement ethnocentré ma parole que j’en ai honte. En mars 2016, Demna Gvesalia chez Balenciaga s’était pris (et à juste titre) une volée de bois vert  parce seules des mannequins blanches défilaient sur son podium. La mode s’en était émue. Une saison…
C’est pas fini !


Amélie Pichard en hommage à Twin Peaks

Mon coup de coeur du mois de juin (et on est le 1er, voyez ma vie). Les escarpins d’Amélie Pichard (notre chouchoute internashionole, autant pour ce qu’elle a à dire sur la vie, les shoes, le meufisme que pour ses pompes délirantes) qu’elle a créés en hommage à Twin Peaks. The série de la mort…
C’est pas fini !



Entrez dans le labo (des nouveaux créateurs)

Botoxés à l’optimisme, de jeunes et beaux chausseurs se lancent dans l’aventure de la création de leur marque. Une folie mais un indispensable geste car un monde rempli d’idées neuves est toujours plus exaltant. Même si c’est dur de monter sa boîte, surtout dans les chaussures. Essentiellement parce qu’il faut avancer tous les frais: pour faire fabriquer les prototypes d’une part. Puis, quand on a réussi à vendre aux boutiques-revendeurs, les frais auprès de l’usine pour faire produire les commandes. Alors quand le client ne paie pas ou que l’usine vous laisse tomber trois semaines avant la livraison en boutique: ça donne une idée de la quantité de litres de sueur produit par tous les jeunes entrepreneurs du secteur (et du monde oui oui). Parfois, ils ont les reins solides (comme disait cette pub mythique et tellement misogyne), parce qu’ils sont déjà sous contrat avec de grandes marques dont ils dessinent les collections. C’est le cas de Fabrizio Viti pour Louis Vuitton ou David Beauciel chez Balenciaga. Pour les autres, l’important avant tout est de faire connaître leur travail, histoire de devenir bandant pour les acheteurs et leurs clients adorés. Découvrez les 10 nouvelles têtes auxquelles on croit beaucoup au cabinet et qu’on ajoute sur notre ordonnance sans hésiter.

C'est par ici !


Les 10 chaussures de la rentrée

Bravo ! Bravo à tous ceux qui tentent de survivre à ce cataclysme psychologique et physiologique qu’est la fin des vacances. Cet état d’apesanteur curieux, le seul de l’année, où l’on entrevoit la bizarrerie de notre rythme de vie : les doigts dans la prise en permanence. Un entre-deux où l’on se dit qu’on va calmer les choses, se recentrer, où l’on se remet en question (je suis très forte au jeu du « qu’est-ce que je fais de ma vie? »)… avant de plonger dans un tunnel de boulot, de to-do-listes-trucs et donc, de remettre à plus tard les questionnements. N’empêche on cherche à retenir quelque chose des vacances, et niveau chaussures par exemple (mais vraiment par exemple hein), on préfère rester en sandales le plus longtemps possible. Et moi, j’arrive avec mon thème « les chaussures de la rentrée » et je vous passe à 3000 au-dessus de la tête (hinhin je sais que non). Mais rien ne nous tuera de regarder distraitement sur ce que la saison va nous donner de neuf, non ? (de meilleur, je ne sais pas)(rien n’arrête la tendance, vous le savez, pas même le drôle de goût). Alors, jetons un petit coup d’oeil rapidos histoire de reconnecter le cerveau avec une chose essentielle : l’union de vos pieds avec une belle paire de souliers.

C'est par ici !


Coeur avec les mains !

Cette semaine, avec Tiphaine Menon, on vous recommande de porter des souliers pastels en plein hiver. Ça peut sembler complètement fou, dérisoire, à côté de la plaque. Tant du point de vue de la météo que de nos cerveaux désemparés, en quête d’oxygène. Mais fou, ça ne l’est tout simplement pas. Les temps qui courent nous ont appris à prendre la vie avec bénédiction. En marchant tranquillement sur le sentier de chaque jour. En cueillant la petite fleur fraîche qui nous tend les bras. Et un temps peu clément vous obligerait à mettre des godasses aussi tristes à pleurer que celles que vous vous autorisez en ce moment? Mais crotte de bique, non ? Comme la vision d’un bel homme au coin de la rue est toujours bienfaisante, la vision d’une paire lumineuse quand on baisse la tête is ALWAYS a good idea. À méditer.

C'est par ici !


À poils

Vous aviez toujours considéré les chaussures en fourrure comme une vaste supercherie ? Eh bien, les poils font la révolution. Si. Si, je vous dis. Elles deviennent portables, et avec Tiphaine, on a décidé de vous faire une sélection en fourirre. En fourrure pardon.

C'est par ici !


Je t'ai à l'oeillet, hein ! (nan mais)

Le petit rivet de métal qui s’accroche à nos tatanes leur donne une petite touche rock qui fait boum. Oh que oui, c’est un nouveau gimmick, mais regardez comme il peut aisément vous redonner envie de porter des bottines noires (comment ça, vous n’aviez pas arrêté ?) (vous ne suivez pas mon Instagram ?!)

C'est par ici !


Compleximent plexiglas

L’histoire ? Dior a lancé des cuissardes en latex avec talon en plexiglas lors de son défilé Haute-Couture de janvier 2015. Le résultat ? Il y en a partout en septembre 2015 et plus fort encore : on en veut.

C'est par ici !