Le meilleur des soldes

C’est simple, je n’ai rien acheté cette saison. À part cette paire de sandales rose que je vous ai fais gagner lors du concours Tila March (et à laquelle j’ai eu droit aussi). Envie de rien, besoin de tout mais heureuse comme çà. C’est dégoutant pour ces braves gens du commerce, mais que voulez-vous on ne va pas se forcer. Alors pour cette session de soldes qui a commencé hier (HEIN QUOI?)(j’ai même dit au docteur Tiphaine qu’elle yoyotait avec son sujet soldes)(mea culpa j’ai dit après), on a décidé au cabinet de se concentrer sur les meilleurs basiques à acheter en soldes. Pas de fioritures cette année, mais plutôt de l’achat utile dont vous allez profiter durant les 15 prochaines générations (bah oui) (avec toutes ces crèmes chimiques qu’ils font, il y en a bien une qui va finir par marcher). Des Church’s en soldes, des baskets Saint Laurent, des bottes Sorel de neige (vous allez écarquiller les yeux), des shoes dorées, léopard, bleue électrique : rien que du méga utile dans un monde pourtant futile. Vous m’en direz des nouvelles.

C'est par ici !


Mangez rayé.

Puisque nos torses et poitrines ne jurent plus que par les marinières à rayures, les pieds sont jaloux. Ils en veulent aussi des souliers trait trait rayés. Voici une sélection complète, de la bottine à la sandale de grande chaleur qui vous permettra aisément d’être tendance tout en restant vous-même. Amen.

C'est par ici !

Un bon plan Charlotte Olympia (enfin bon)(on s’entend hein)

  Hiiiii, vous aussi vous avez rêvé de pouvoir vous offrir ces petits chats encore plus chers qu’un véritable angora ? Lancés en 2010, les slippers Kitty signés Charlotte Olympia sont créés dans l’idée de détourner les souliers traditionnels de smoking des hommes. Ils deviennent très vite un It que l’on s’arrache, que l’on voit…
C’est pas fini !



Gagnez de l'argent facilement...

…En dépensant plus. Je ne comprends pas que les politiques n’utilisent pas ce tour de passe-passe-je-te-la-fais-à-l’envers pour, comme dirait Emmanuel Macron (by the way : so sexy la barbe honey) « soutenir les commerçants ». Ils sont tellement habitués à nous prendre pour des démeurés qu’on amadouerait avec des caramels fondants au sel de Guérande (en même temps…) qu’il n’en faudrait pas beaucoup pour qu’une vidéo virale circule sur Facebook nous expliquant par A+B que dépenser plus pendant les soldes, c’est véritablement gagner de l’argent. Donc, je ne sais pas ce que j’ai ce matin, j’ai mangé une matinale de France Inter ou quoi, voici nos meilleurs bons plans pour les soldes. On a checké les tailles, sélectionné la plus belle botte seventies ou la bottine qui va faire décoller votre silhouette (et votre vie c’est sûr). On a mentalisé toute l’année, la plage et ses nu-pieds, la tendance plate forme seventies pour prendre de l’avance sur la tendance. On a repéré des classiques, les Churchs ou les bottines noires de saison… Bref, avec Tiphaine, on s’est ruinée. Mais on a beaucoup gagné d’argent. À quand le crédit d’impôts ?

C'est par ici !

5 indispensables d’été à acheter en soldes

Le mood en ce moment ? Le plaisir par les couleurs. On pousse même le bouchon jusqu’à enguirlander sa garde-robe, avec le doigt pointé en l’air : « j’en ai marre de faire la police des couleurs, vous allez vous entendre entre vous maintenant, c’est compris ? Parce que c’est non négociable! « . Exactement de la même manière…
C’est pas fini !


2 collabs sur lesquelles se jeter!

Même si vous êtes débordés demain, focus sur les priorités : décollez-vous de votre ordi et allez faire un tour chez Monoprix et Eram. Le premier lance sa collaboration avec Thomsen : une jeune créatrice qui compose un vestiaire féminin à partir d’éléments du masculin. De l’androgyne comme on aime, le tout dans des coloris et des…
C’est pas fini !


Objectif Soldes.

Tintin, c’était Objectif Lune, nous c’est plus terre à terre (mais tellement planant de s’acheter de nouvelles chaussures), faisons le point sur les soldes. Number One : En profiter pour s’acheter l’antépénultième (ce qui laisse ouvert la possibilité d’une nouvelle autre encore)  paire de bottines noires. Celle qui n’était pas raisonnable de se procurer vu…
C’est pas fini !


WANTED : des escarpins en python.

Il faut savoir admettre certaines maladies un peu honteuses. C’est le meilleur moyen de les combattre. Bravo aux lectrices (dont je ne peux dévoiler ici les identités pour cause de secret shoesical) qui ont su poser des mots sur un diagnostic difficile à établir tant il paraît gros comme une maison. Elles ont été nombreuses à m’envoyer…
C’est pas fini !


Le bon plan du Docteur Shooooes (pour elle et pour lui)

Puisque c’est lundi, je voulais vous parler de Jour Férié. Derrière ces mots évocateurs se cache Nathalie Elharrar. (comment dire les choses sans qu’elles soient trop sucrées ?) (j’adoooore cette femme). Nathalie est une créatrice de souliers des pieds à la tête en passant surtout par le coeur. Elle s’est consacrée pendant des années à…
C’est pas fini !


Bien dans ses chaussettes

Ce n’est pas dur de réinventer ses chaussures. Il suffit de les compromettre avec le tube élastique de la rentrée : les chaussettes Royalties, ici en joyeuse compagnie des escarpins Mellow Yellow. Je suis d’accord. On n’a pas forcément des pompes imprimées noir et blanc dans sa penderie (encore moins avec des cœurs) (même si…
C’est pas fini !


La revanche de Tati !

Et voilà, quelqu’un a eu l’idée toute bête chez Tati de rendre à Tati ce qui appartenait à Tati. Après les slippers à environ 600 euros de Céline, conçus dans un tressage de cuir inspiré des fameux sacs de l’enseigne, et que toutes les folles de mode se sont arrachées en 2013, Tati propose son…
C’est pas fini !