T’as combien de paires de chaussures ?

docteur-shooooes-avril-gau-portrait-elsa-delula

Photographie (et toutes les suivantes) : Elsa Delula

Aujourd’hui et jusqu’à lundi prochain le 13 novembre, je vous propose un concours de folie sur mon compte Instagram : @doctorshooooes. (rendez-vous là-bas pour participer)

Vous pouvez gagner l’une des 3 paires de chaussures Avril Gau mise en jeu.

Avril Gau ? C’est l’une des plus belles marques de chaussures au monde. Haut de gamme sans partir dans les tours de l’ultra luxe (245 euros les mocassins, de 285 à 390 euros pour des bottines, 590 euros pour une paire de bottes en cuir velours), Avril est l’icône du style intemporel façon « la parisienne » (avec Michel Vivien). Je ne veux pas vous énerver en disant cela, j’utilise cette image parce que je sais qu’intuitivement, vous comprenez ce que je veux dire. Chez Avril, les lignes sont toujours très justes: elles vous servent la silhouette et le quotidien sans jamais vous rouler dans la farine des tendances. On n’est pas des dindonnes, bon sang.

Le tout avec le beau cuir, la couleur subtile et le talon gentil.

Si vous êtes tirés au sort, vous pourrez choisir le modèle de votre choix parmi toute la collection de l’hiver 2017 actuellement en boutique. Pour les parisiennes ou les celles-à-proximité, vous aurez la joie de rencontrer Bénédicte, la responsable de la boutique Avril Gau du 6ème arrondissement située au 17, rue des Quatre Vents. Sinon, vous lui passerez un petit coup de fil et elle vous aidera à trouver votre pointure idéale. La paire vous sera ensuite envoyée.

docteur-shooooes-sleeping-beauty-mathilde-toulot

Pour vous aider dans ce choix Cornélien (on a des soucis), j’ai demandé à ma chère Elsa Delula de me photographier avec mes modèles préférés.

Je crois que dans ce portrait de la fille qui couche, pardon qui s’allonge, enfin qui dort avec ses chaussures (faut le reconnaître, je roupillais vraiment)(3 enfants ça vous donne de sérieux coups de pompes)(mouarf), elle m’a bien cernée.

En vrai, je réfléchissais. Je me demandais ce que j’allais vous raconter sur ces souliers que j’aime tant. Il fallait que ce soit juste et perspicace. Il fallait que ce soit beau et saisissant. Il fallait que l’humanité en soit transformée à jamais.

Vous me direz.

docteur-shooooes-avril-gau-bottine-bordeau

Quoi ? Des bottines en couir bordeaux soubtil.

Ce que j’en pense : J’adore les belles bottines simplissimes qui me suivent dans mes pérégrinations lookesques. Quand je serpente entre un futal rock en cuir, un jean large esprit R’n’B ou une mini à la Birkin. Celles-ci ont un énorme potentiel. Bon. Mon chéri dit qu’il n’aime pas les bottines mais quand on sait qu’il n’aime pas non plus le fromage, son avis n’est pas vraiment fiable, hein ?

Les bottines CHIC, 470 euros.

docteur-shooooes-avril-gau-bottine-impreimee-2

Quoi ? Des bottines à élastique en cuir imprimé hypnotique.

Ce que j’en pense : L’autre jour, on m’a demandée combien j’avais de paires de chaussures. Si j’en avais pas trop (j’te demande si tu mets des slips ou des caleçons moi?) et comment je faisais pour les ranger. Faut-il vraiment envisager la vie en termes de rangements et de cases où se mettre ? NOP. Les esprits raisonnables vont tuer le monde. Parce que, tout simplement, si vous avez déjà des noires, des bordeaux, des rouges et des vertes, c’est normal d’avoir aussi des imprimés non ? Nan j’vous jure, de quoi j’me mêle.

Les bottines GALF, 285 euros.

docteur-shooooes-avril-gau-babies-violet

Quoi ? Des babies en cuir métallisé violet.

Ce que j’en pense : En mars 85, j’ai été traumatisée par une paire de babies à brides croisées. Ma mère me les avait achetées parce que je l’en avais gentiment suppliée (roulage au sol en pleine boutique ça fonctionne à merveille)(je ne sais pas quand j’ai arrêté cette méthode mais je devrais y re-songer). Je n’ai pas plié le pied pendant 15 jours pour ne pas les abîmer. Le pédiatre a engueulé ma mère, comme quoi, elle me martyrisait pour faire de moi une poupée #Sorrymum. Moralité : j’adore les babies.

Babies GOSY, 245 euros.

docteur-shooooes-avril-gau-bottines-cognac

Quoi ? Des bottines en cuir velours cognac-esprit-folk avec une semelle un peu plus épaisse pour celles qui se prennent la pluie (ou pas) et un élastique pour dessiner la cheville.

Ce que j’en pense : « Un élastique pour dessiner la cheville » ralala. J’ai toujours rêvé d’avoir une cheville fine pour porter des bottines jambes nues avec une jupe courte. Bon. Petite, je rêvais aussi de créer des douches et des toilettes pour que les gens dans la rue puissent se laver (bien vu l’aveugle!). Et je rêve aussi d’avoir 1 semaine sans enfants. Mais je m’égare.

Bottines GALFTRC, 285 euros.

docteur-shooooes-avril-gau-mocassin-imprime

Quoi ? Des mocassins de garçon en cuir imprimé, toujours aussi hypnotique.

Ce que j’en pense: Les chaussures de mecs, je vais pas vous la redessiner, j’adore ça. D’ailleurs, c’est pas tant parce que ce sont des attributs du vestiaire masculin que parce qu’elles sont plates. Et moi, je préfère être plate de la semelle que de la conversation. Donc je libère mon cerveau des talons chaque jour que  dieu (auquel j’crois pas) fait.

Mocassins FARC, 245 euros.

docteur-shooooes-avril-gau-mocassin-talon

Quoi ? Des mocassins en cuir velours à talon multi-facettes et pattes façon golf.

Ce que j’en pense : mais que du bien, allons bon !

Mocassins FAFA, 335 euros.

docteur-shooooes-avril-gau-bottine-lacee

Quoi ? Des bottines lacées, crantées, perforées.

Ce que j’en pense : Miccia Prada avait dit une fois qu’on était les guerrières de notre quotidien. Bon. Et qu’il nous fallait donc des chaussures adaptées. Bon. Ça voudrait dire que notre quotidien est une guerre permanente. Bon. Il faut avouer qu’elle a l’air torturé la Miuccia (déjà, elle est de conviction communiste ET à la tête d’un empire capitaliste)(en pleine contradiction la miuccioutte). Bon.

 Bottines FROID RU, 425 euros.

docteur-shooooes-avril-gau-bottes

Quoi ? Des bottes droites en cuir velours.

Ce que j’en pense: Ma mère avait les mêmes et je crois que j’ai encore dans un coin de ma prunelle sa silhouette en jupe imprimée de soie et grandes bottes en cuir à talon carré et bout rond. Et ça, on peut pas lutter contre la force de cette image originelle.

Bottes CHIMIE, 560 euros.

Rendez-vous sur Instagram !

À 10 millions de partages, je me mets toute nue en Loubout’ à Répu.

13 commentaires

  1. Hélène - 9 novembre 2017 - Répondre

    Bonjour Dr
    J’adore Avril Gau
    Je m’offre (ou me fait offrir) une paire chaque saison: sandales à talon raisonnable ( j’ai une magnifique paire corail) bottes magnifiques, bottines, babies….
    Et ma collection devrait s’agrandir ( bottines imprimées)
    Elles sont vraiment très confortables ( j’ai des pieds bizarres, assez « massifs ») et de belle qualité.., bref, je les adore…,

    1. Dr Shooooes - 10 novembre 2017 - Répondre

      @Hélène Et vous allez jouer j’espère ? Si pas encore de compte Instagram, ça prend 2 minutes ! (après vous le refermez) (lol) bises

  2. jicky - 9 novembre 2017 - Répondre

    bon et donc? combien de paires? :-)

    1. Dr Shooooes - 10 novembre 2017 - Répondre

      @jicky Ahahah ! perd pas le nord la Jicky, le dernier comptage affichait 110 mais c’était il y a au moins 2 ans ! Depuis certaines sont parties, d’autres sont rentrées (c’est la condition: pour une nouvelle paire rentrée, une autre doit sortir)(t’imagines bien que je fais rentrer illégalement des paires bien entendu…)… Je dirais qu’il y en a peut-être moins maintenant (la fille qui est dans le déni ahaha). et TOI ??

      1. jicky - 10 novembre 2017 - Répondre

        moi j’essaie de me limiter à 59 -60 (je suis à 59 en ce moment, je crois). Je tiens un comptage très précis! essentiellement parce que je me rends compte qu’au delà de 60, je finis par ne pas mettre DU TOUT certaines paires (et déjà qu’à 60 je ne mets pas tout, tous les ans..)

        1. jicky - 10 novembre 2017 - Répondre

          ps: j’ai eu été à 75-80 à un moment donné (c’était trop.. plein de double emploi..)

        2. Dr Shooooes - 10 novembre 2017 - Répondre

          @jicky Mais je ne mets pas du tout toutes mes paires, d’ailleurs avec la maturité, je commence à ressentir peu à peu le besoin d’éditer, d’épurer, de me débarrasser de nippes qui ne sont pas moi. Vive l’expérience ! :)

  3. Sophie Vinclaire - 9 novembre 2017 - Répondre

    Bonjour Mathilde, quelle belle sélection, en particulier les bottines et les bottes! Je ne connaissais pas la marque, je m’empresse d’aller la découvrir. Les modèles sont classes, stylés et élégants, tout ce que j’aime. Elles sont confortables même avec cette hauteur de talons? J’imagine que les cuirs sont de qualité vu les budgets ? Les finitions ? Merciiii et belle soirée!

    1. Dr Shooooes - 10 novembre 2017 - Répondre

      @Sophie Vinclaire C’est un super rapport qualité/ prix quand on aime les beaux souliers et qu’on veut les garder longtemps. Je valide à 100 % de la mort qui tue ;) bises

  4. Naomi - 10 novembre 2017 - Répondre

    Pounaise.
    Trop beau.
    Tout.
    (Utilité du commentaire)

    1. Dr Shooooes - 10 novembre 2017 - Répondre

      @Naomi J’adore totalement le pounaise. Je l’ai déjà dit 2 fois ce matin. Ton commentaire va sauver ma journée. Tu vois ! :) bises

  5. Gaëlle - 11 novembre 2017 - Répondre

    Ah ben j’ai d’abord vu le post sur IG, j’ai participé of course, pas possible de faire autrement, faudrait être folle ! Merci merci !!
    J’aime beaucoup Avril Gau, j’avais plusieurs paires, dont une paire de ballerines trop trop jolies mais qui me font mal aux pieds, va savoir comment c’est possible un truc pareil (c’est à cause de mes pieds, c’est sûr, ils sont fourbes parfois, et puis j’ai pris quasi une pointure depuis quelques années). Et tu me rappelles que j’avais une paire de mocassins à talons vernis noir souples, que je n’arrivais pas trop à porter car je me trouvais trop dadame avec, et là en y repensant, avec des chaussettes, ça serait sûrement sympa, mais c’est trop tard, hein, je les ai revendues il y a déjà longtemps quand les chaussettes n’étaient pas « à la mode »… Des fois faut pas être raisonnable et vouloir faire de la place. C’est ça la moralité de cette histoire.
    Tu m’épates, 110 paires, c’est dingo, mais en même temps on n’en attend pas moins de toi, on est docteur shooooes ou on ne l’est pas. Moi assez terre à terre, j’ai des soucis de rangement (je garde les boîtes pour la plupart), même si je pouvais financièrement, je ne pourrais pas pousser les murs de l’appart…
    Plein de bises !

  6. Café Mode - 12 novembre 2017 - Répondre

    Je crois que je vais avoir beaucoup de mal à oublier les avant-dernières… Très jolies photos. Des bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *