Où trouver la plus belle collection de sneakers (au monde) ?

BALENCIAGA1

Ou comment je n’ai pas vu le défilé Chanel.

C’est bien la première fois depuis des années que je n’assiste pas à ce spectacle qui me régale tant.

Il m’est arrivée une mésaventure absurde qui, si elle ne reflétait pas une réalité glaçante, serait juste une bonne histoire à raconter : je me suis fait arrêter par la police avant d’arriver au show. Une fois n’est pas coutume, j’étais en retard. Une fois n’est pas coutume, gilets pare-balle et petits bibis bleu marine faisaient barrage à 50 mètres du Grand Palais. Mon crime : j’avais les mains dans les poches (je n’avais même pas pensé à prendre ma carte d’identité !)(j’ai rien dans la tête je sais). La police n’a jamais voulu croire que je venais réellement chez Chanel. Le temps de démêler la situation avec le service de presse de la maison et les portes se sont refermées devant nous.

Face à ce dispositif effrayant avec des chiens renifleur d’explosifs partout, je me suis demandée un instant si je n’allais pas plutôt partir en courant.

Et puis non, bien sûr. Merde aux terroristes.

Je me suis retournée sur la foule qui attendait dehors (curieux, photographes, étudiants en mode, fans etc), dépitée par ma situation et cette matinée perdue. J’ai promené mon regard sur cette assemblée disparate, charmée par son aspect bigarré. J’ai regardé avec plus d’attention les photographes de streetstyle, ces stakhanovistes de l’image qui shootent les bons looks devant les défilés, et je me suis rendue compte que mon sujet était devant moi.

J’avais sous les yeux la plus formidable collection de sneakers au monde (au moins).

Là voici.

SNEAKER-STREETSTYLE-BALANCIAGA-TRAINER-TRIPLE-S

Oui oui, enfin non, vous n’avez pas la berlue. Ce sont bien les mêmes qu’au-dessus. Les fameuses Trainer Triple S de Balenciaga. Inventées par David Tourniaire pour la marque, elles sont composées « de trois semelles qu’on a empilé l’une sur l’autre, pour se marrer », dixit David. Des monstres de caoutchouc qui ne laissent personne indifférent. Demna Gvasalia (le directeur artistique foufou de Balenciaga) aurait même été assailli par des Japonais en rût-de-shoes pendant qu’il poussait son caddie à la Grande Epicerie du Bon Marché chaussé de ces appareils (on fait ses courses où on peut que voulez-vous).

SNEAKERS-STREESTYLES1

Parmi ces photographes de streetstyles, il y a les stars (qui ont fini par obtenir un job chez Vogue) et puis ceux qui se lancent. Tous assouvissent un rêve de mode. Ils sont plus adeptes des tendances que toutes les rédactrices, acheteuses et influençeuses réunies lors de ces évènements. Comme ce jeune homme qui me confie avoir trouvé ces merveilles sur Asos (à 34€, je suis allée voir).

STREESTYLE-SNEAKER-4

Ou cette jeune fille, qui n’avait pas le temps de me parler, guettant sa prochaine image.

STREESTYLE-SNEAKERS-2

Je ne suis pas assez spécialiste des sneakers pour rivaliser avec les deux propriétaires de ces modèles –  qui, je prends les paris, doivent être des séries limitées achetées dans un magasin ultra pointu – mais sachez que des messages subliminaux s’échangent entre initiés pendant que vous vivez une activité normale.

Comme quoi, on cherche toujours à se composer une famille, peu importe la couleur du sang.

STREESTYLE-SNEAKERS-VUITTON

Il y a ceux qui ne jurent que par les signatures luxueuses. Comme ces Louis Vuitton.

VANS-STREESTYLE-SNEAKER

Et ceux qui la jouent simple et classique avec les fameuses Old Skool de Van’s (75 € pour les hommes) que je possède moi-même ainsi que mon fils. Ainsi que toutes les blogueuses de la sphère française. Et internationale. Bref, tout le monde quoi. Pas vous ?! Han l’autre hey.

STREESTYLE-SNEAKER-MARGIELA-CONVERSE

Il y a les branchés-cools qui s’affichent avec les collabs du moment comme ces Converse avec Comme des Garçons Play (la forme c’est Converse, les coeurs, c’est le signe de ralliement de Comme des)(c’est comme çà qu’il faut dire quand on est hype)(Comme des, c’est la marque créée en 1969 par la japonaise Rey Kawakubo, une papesse de la création).

SNEAKERS-STREESTYLE-2

Je dois dire que l’une des choses qui me ravit, c’est la sophistication de certains de ces hommes. Des sneakers-bottines-montantes-en-velours, mais ouiiii pourquoi pas ?

STREETSTYLE-SNEAKER-ADIDAS

Ah! Voici un exemple typique de la culture asiatique. On les reconnaît à l’extrême sophistication de leur look : quand ils ne portent pas des sneakers, ils portent des néo-birkenstock-sling-back-en-fourrre-à-triple-semelle (et c’est pas donné à tout le monde) et s’ils ont juste choisi les dernières et simplissimes Adidas vintage, ils ont un pantalon accordéon pas piqué des hannetons.

STREESTYLE-SNEAKER-LAPIN

En tous cas, tous ces photographes ont un truc avec la fourrure. La dimension psychanalytique de cette remarque m’évoquant pêle-mêle les mots « toison » « sexe » « mère » (mais je réfléchis tout le temps trop).

STREESTYLE-SNEAKER-BALENCIAGA4

Encore Balenciaga. Mes ami.e.s vous allez en bouffer de la running minimaliste. Soyez pas bégueule, c’est le futur, ça va vous tomber dessus comme l’écologie sur les Terriens. Par la force.

BOOTS-GLITTER-CHANEL

Photo de Jeanne Le Bault

À la sortie du show, on pouvait avoir une petite idée de quelle genre de Reebok il faut avoir au collège Chanel pour en être (si vous ne comprenez pas de quoi je parle, allez voir mon dernier post Que Dior les gens au défilé Dior?).

Et puis, j’ai raflé Géraldine histoire de boire un coup en papotant. Au coeur de notre conversation, les dizaines de sneakers (j’en parle très bientôt) et joggings qu’on voit partout sur les podiums. L’innovation technique est l’avenir du vêtement (les marques de sport possèdent d’énormes laboratoires de recherche en leur sein). La fonctionnalité va devenir l’égale de l’esthétique, j’en suis persuadée. Géraldine prépare une excellente newsletter à ce sujet, elle sort le 6 après-midi. Je vous recommande vivement de vous abonner à ce plaisir hebdomadaire.

Et puisqu’on me demande régulièrement « mais et toi, qu’est-ce que tu portais comme chaussures ? »

Bah voilà :

DOCTEUR-SHOOOOES-STREESTYLE2

Ça se confirme, les arroseurs sont régulièrement arrosés (photo de Géraldine)(qui rigolait bien).

Savez-vous que partager réduit l’apparition des rides et ridules ? Essayez :

8 commentaires

  1. Gaëlle - 6 octobre 2017 - Répondre

    Ahhhhhh mais moi aussi il me prend des envies de sneakers ! De toutes façons, plus ça va et moins j’arrive à porter des talons, même pas trop hauts, donc la tendance du plat confortable est une bénédiction :-)
    Beaucoup moins chères que les Balenciaga et beaucoup plus classiques aussi, j’admets, j’aime bien les Veja x ModeTrotter, mais vais-je sauter le pas ? Mystère… http://www.centrecommercial.cc/fr/product/femme/marques/veja/vejv10ladyfirst,petale,v10+veja+x+modetrotter.html
    Chouettes shoes, toi aussi dis donc ! Des Church’s ?
    Bon weekend !

    1. Dr Shooooes - 7 octobre 2017 - Répondre

      @Gaëlle Oui j’ai une espèce de refus militant en ce moment à porter des talons :) merde quoi ! on peut pas marcher avec ces conneries, ça fait mal aux pieds, c’est cher, ça s’abîme !#freemyheel lol :)
      ah oui les mode trotter avec Veja sont super en effet. Elles me font de l’oeil aussi… inon, sur la photo, je porte effectivement de vieilles churchs achetées il y a 6 ou 7 ans et toujours dans le TOP 5 de mon shoesing. Comme quoi ça valait le coup de cramer 420 euros (à l’époque, aujourd’hui, je crois qu’elles sont à 570)(se foutent de nous les marques). Bizarrement, cette saison, aucune pompe ne me fait de l’oeil… que se passe-t-il ? Au secours ! et toi ? :) bises

  2. christine Z.Collin - 7 octobre 2017 - Répondre

    Moi vu mes différents broches dans le pied et aucune n’étant pourvue de strass je me suis « rabattue »sur les sneakers et j’en ai disons au moins comment dirais je ???..mais les très épaisses je n’arrive pas à marcher avec..j’en ai de plus originales des petites marques italiennes comme dolce et gabbanno/a :) j’en fais personnaliser certaines et ma foi ça revient moins cher là encore travail italien ou belge..mais je viens de me laisser tenter par les socques sandales avec semelles en fourrure de Marina Rinaldi..Magnifiques sous un pantalon palazzo..et à porter avec des chaussettes aussi..Nous verrons si je dépasse le seuil ou si elles garniront comme tant d’autres ls étagères de mon dressing et permettront à ma petite fille d’avoir , »dixit les copines »la Oma la plus coool du monde ..Fais attention à toi sors tes mains de tes poches sion si tu tombes tu vas abimer ta jolie face..bisous

    1. Dr Shooooes - 10 octobre 2017 - Répondre

      @christine Z.Collin J’adore l’idée des sandales socques à porter un pantalon Palazzo !!!! ça me fait rêver, il faut absolument les oser :) je compte sur toi Oma ;))

  3. Julie - 7 octobre 2017 - Répondre

    Lectrice de l’ombre, je m’exprime pour réparer une erreur : il me semble que les Vans de la photo sont des Sk8-Hi et non pas des old skool (les old skool n’ont pas la couture blanche sur le devant du pied !) Pour t’excuser de cette terrible erreur qui m’a causée des sueurs froides je veux bien ta paire de Church : elles me font rêver depuis des années !

    1. Dr Shooooes - 10 octobre 2017 - Répondre

      @Julie Rooo mais ça m’énerve, tu me corriges une gravissime erreur ;) mais j’ai vu ton post trop tard vendredi car j’étais partie en vadrouille et j’ai essayé de le modifier samedi matin mais avec tous mes mômes, j’ai pas pu… J’espère que tu ne m’en veux pas ! Parce que je te remercie chaleureusement !! et n’hésites pas la prochaine fois :)

  4. Café Mode - 9 octobre 2017 - Répondre

    Les sneakers ont déjà gagné la partie, ton post le prouve. Et quand je vois la tête des Balenciaga, je ne sais pas s’il faut s’en réjouir, mais ça laisse bien imaginer la tronche de nos futurs joggings :) Merci pour la mention de la newsletter, quel honneur !

    1. Dr Shooooes - 10 octobre 2017 - Répondre

      @Café Mode Ta newsletter est un délice du vendredi :) Et alors quelles étaient les réactions de tes lecteurs à ta newsletter sur la vie en jogging ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *