Le dessous du défilé Chanel FW16

show-chanel-boots-shooooes

Prête à découvrir le défilé Chanel par les pieds ? (vous vous souvenez des précédentes éditions ?) (j’ai ris en me relisant, je suis grave). Cette année, j’ai décidé de me remettre à quatre pattes (coquine). Mais comme le set était assez serré, qu’il y avait foule et qu’un type à lunettes a failli tomber à la renverse par-dessus mon dos, j’ai fini par rester sur mes deux jambes. C’est donc moins qualitatif au niveau des photos, mais ça vous donne quand même une idée précise de la faune et de la flore présente au défilé. Et de cette ambiance singulière, comment dirais-je… En gros, c’est un peu comme le métro mais en beaucoup plus propre et avec beaucoup plus d’argent.

show-chanel-shooooes-valentino-vuitton

Voyez, c’est une sorte de quai de métro idéal, ni plus ni moins. On s’en fait toute une montagne, mais au final, cela reste #desgens attendant sur une chaise que d’autres passent devant eux. Ça vous arrive tous les jours, non ? Voilà. Sauf que là, ils ont (de gauche à droite) des bottines en cuir verni avec des lanières en veau naturel signées Louis Vuitton, des bottines en anguille noire glacée, des Rockstud de Valentino en cuir beige très très très fragiles et des néo-slipper en cuir que je ne sais pas d’où ça vient mais que c’est un acte de pur militantisme pour faire comprendre aux autres gens du défilé qu’on est cool.

show-chanel-botte-argent-shooooes

Voyez, même des fois, comme vous, comme moi, on est à Répu, il ne reste plus de places assises, vous discutez debout devant les potes. La même chose je vous dis. Sauf que bon, là, il y a une dame qui porte des bottines-guêtres totalement argentées. Avec des résilles. Et une robe à pois avec des volants.

show-chanel-caroline-issa-shooooes

Et il y aussi des travaux, des cônes de chantier, la vie quoi. Là, c’est Caroline Issa – une fille en vue – qui cherche la bonne entrée au show. Oui, parce que cette année, Chanel a eu une idée géniale : Front Row Only. Ne faire que des premiers rangs, dans un milieu qui attache une très grande importance au placement. Votre « sitting » représente combien vous pesez dans la mode. Votre pouvoir est concrètement représenté par la chaise que vous occupez, et à quel rang. En logeant tout le monde à la même enseigne, Chanel se moque du système et fait preuve d’une grande générosité envers tous ses invités. Moralité, on était tous à 50 cm des vêtements et c’était fort agréable.

chanel-backstage-FW16backstage-chanel-FW16

D’ailleurs, les chaussures, c’était çà. Des grandes bottes cavalières avec la cheville ajourée. En cuir, en tweed ou en or.

show-chanel-shooooesandfriends

Et là, c’est mes copines et moi. Devinez laquelle je suis ? Devinez qui est Melinda Triana, réalisatrice avec une grosse grosse caméra à la main ? Devinez qui est la troisième ?

show-chanel-shooooes-vee-gianvito-rossi

Bref, c’est aussi le moment de revoir ses classiques de la saison. Primo, les Gianvito Rossi avec la bride autour de la cheville et le talon carré, ici sur Virginie Dhello. Encore une copine (sans vouloir être agaçante, genre tout le monde est ma copine)(mais là c’est vrai)(je connais des gens bien chaussé, c’est ce que je sais).

show-chanel-shooooes-valentino

Secondo, les bottines imprimées de fleurs de Valentino. En soie siouplaît.

show-chanel-shooooes-joshua-sander

Tertio, les baskets qui se la jouent un peu : à gauche des blanches façon Stan Smith ornées de fleurettes, à droite des slippers super branchées signées Joshua Sanders (un nom à retenir) avec un grouuuuu noeud sur le pied.

show-chanel-shooooes-two-tones

Il y a toujours les femmes très Chanélisées, les clientes ou les acheteuses des boutiques du monde entier. Ici, on a les fameuses sling-back bicolores de Coco que la maison a relancé en grande pompe l’été dernier. J’ai donné de mon corps ici.

show-chanel-shooooes-roger-vivier-turquoise

Quand les clientes ne portent pas du Chanel, elle donne tout tout tout. Elles sortent leurs plus beaux atours pour ce rendez-vous, sans doute noté à la feuille d’or dans leur agenda (moquez pas vous feriez pareil si vous étiez invitée) (même moi je le fais). Elles osent les textures et les imprimés, et se font plaisir sur les chaussures, comme ici avec ces Roger Vivier couleur des mers du sud.

show-chanel-shooooes-roger-vivier

Elle donne tout, je vous dis. Encore des Vivier, d’ailleurs.

show-chanel-shooooes-gucci

Et puis, il ya les It-shoes de la saison, tellement It qu’on a le risque de se retrouver avec son voisin qui a les mêmes. Comme les fameux mocassins-mules Gucci (je sais j’en parle à chaque post, mais que voulez-vous, ce n’est pas moi, c’est le monde).

show-chanel-shooooes-miumiu

Ou les Miu Miu bien sûr. Elles étaient nombreuses à arborer les ballerines punk de Miuccia. Un It à la limite d’être déjà démodé qu’il faudrait plutôt reprendre en mode do it yourself non ?

show-chanel-shooooes-marni

Enfin, il y a ceux qui sont au-dessus de tout çà vous comprenez. Ils n’ont pas besoin de pavaner, vous comprenez, ils ont compris ce qu’était la mode, vous comprenez, avant que vous vous soyez même posé la question, vous comprenez. Ils vous disent crotte d’ailleurs. Vous comprenez ? (c’est Marni m’a-t-elle dit genre outrée)

Vous comprenez maintenant pourquoi c’est fatiguant ?

(des bisous!)

Aidez moi à devenir célèbre, ça fera plaisir à ma mère. Partagez :

11 commentaires

  1. Ele - 11 mars 2016 - Répondre

    Tes posts c’est la joie. Tu es inspirante pour mon écriture. Tu es pointue sans te prendre au sérieux. Mais tout cela tu le sais, non? Les mules Gucci je comprends pas le concept et les ballerines Miu Miu perdent du chic avec ces gros collants à résille. Coup de coeur pour les Gianvito Rossi et les bottes cuir Chanel à découpes

    1. Dr Shooooes - 11 mars 2016 - Répondre

      @Ele Mais non, je ne sais rien, je suis comme tout le monde, j’ai une petite voie qui me souffle des conneries rabaissantes dans la tête ! Alors, merci pour tes encouragements :)

  2. jicky - 11 mars 2016 - Répondre

    je trouve la plupart des it-shoes que tu relèves très moches…(notamment les slippers Gucci, mega beurk)
    Mais adoration de la cavalière Chanel ajourée: ça relève du génie.
    Et sinon, did you know this (ds le genre plus banal..):
    http://destylesenaiguilles.fr/2016/03/11/sandales-campomaggi/

    1. Dr Shooooes - 17 mars 2016 - Répondre

      @jicky C’est beau ces sandales dis-donc ! Tu les connais ?

  3. Naomi - 11 mars 2016 - Répondre

    Il y a un truc qui me saute aux yeux, ce sont les sling-back bicolores de chez Chanel dont la détentrice a baissé la bride. A ton avis, c’est pour faire genre ou c’est parce qu’elles lui blessent le tendon d’Achille ? (La question à un million.)

    Les ballerines à sangles Miu Miu, je déteste, j’ai l’impression d’être la seule, ou alors tout le monde fait semblant d’aimer ? C’est moche bon dieu, on dirait des ballerines en camisole de force, ça n’a pas de sens, et avec ces résilles blanches j’en parle même pas. Beurk. Non et non. Zut à la fin. (Coup de gueule d’une violeeeence.)

    Moi je suis dans la team « Baskets qui se la jouent un peu », ce gros nœud et ces fleurettes, c’est chouette, c’est fresh *fresh* exciting *touloulouloulouuu* !
    Mais les bottines en soie Valentino, c’est… c’est… c’est de la poésie pure. Avec ces coquelicots et ces branches de mimosa (MA fleur) (si si c’est la MIENNE)… On frôle la perfection !

    1. Dr Shooooes - 17 mars 2016 - Répondre

      @Naomi Les Chanel, ce sont vraiment des shoes de bourgeoise qui ont un chauffeur : si tu marches vraiment avec, la bride tombe (je les ai essayées dans le métro, je me suis fait une ampoule)(très intéressant!).
      MiuMiu : d’accord avec toi. Mais sur le papier l’idée est à méditer, non ? Ce mélange des genres… On pourrait pas en faire un truc mieux ? (lol) (la meuf).
      « Naomimosa », je meurs ! je t’embrasse

      1. Maxine - 17 mars 2016 - Répondre

        Les Miu Miu, c’est moi ou le cousu retouré au bout est très mal fait ? Avec des plus très grossiers.

        Sinon les logos chanel bien visibles sur les chaussures, désolée mais ça gâche tout, c’est d’une vulgarité sans nom. Autant se balader avec l’étiquette du prix !

        1. Dr Shooooes - 18 mars 2016 - Répondre

          @Maxine Question de mentalité, ceux qui achètent du luxe aiment généralement que ça se sache… Un peu le contraire de ma mentalité je l’avoue (et de la vôtre je le devine)

      2. Naomi - 20 mars 2016 - Répondre

        Tout à fait d’accord avec Maxine, les Miu Miu font « mal finies » ! Quand même, à ce niveau (et à ce prix), on pourrait attendre un peu plus d’exigence et de subtilité, non ? C’est quand même ultra-indigeste : http://img.mytheresa.com/560/560/33/jpeg/catalog/product/8b/P00180962.jpg

        En tous cas Docteur je suis d’accord avec vous… Y a de l’idée… et on pourrait faire mieux. (Non mais les meufs quoi… LES MEUFS)

  4. Gaëlle - 11 mars 2016 - Répondre

    J’adore ce reportage au ras de la moquette ;-)
    Pas emballée par la majorité mais j’avoue un crush pour la bottine fleurie (c’est pas Laurence Dacade qui en avait fait aussi ? y’a pas longtemps d’ailleurs ?) et les Gianvitto qui ressemblent aux Tango.
    Pour votre shoefie, je dirais que tu as les escarpins/ballerines noirs avec la bouche brodée, j’ai bon ?

    1. Dr Shooooes - 17 mars 2016 - Répondre

      @Gaëlle gagné ! Oui Laurence Dacade avait fait des bottines fleuries brodées magnifiques. ces Valentino sont sublimes (leur prix aussi)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *