#StayTuned ! Lundi matin à l'aube, un concours pour gagner une sublime paire de sandales roses ! #StayTuned #StayTuuuuned #StayyyyyTuned


Enfin des sandales (compensées) !

Je vous préviens tout de suite le patronat de la météo que j’ai pas baissé les bras et que c’est pas une bande de cruels méchants gantés de ciel gris et de zizis à la température glaciaire qui vont castrer mon enthousiasme pour les tatanes d’été. Ouaip. Non, messieurs du patronat. Moi, je suis une ouvrière du paradis. Et dès que le dardant rayon pointe, je travaille aussitôt à réchauffer le coeur des minettes du monde entier avec des sandales qui vous envoie le derrière valser à 10 000km au dessus de la couche terrestre. Histoire de faire sortir leurs yeux des orbites à ces messieurs du patronat, langue pendante et hurlement de loup. Les narguer avec la hauteur qu’on sait prendre sur les choses. Parce que prendre quelques centimètres au-dessus de la mêlée, ça rassenère le coeur et booste la confiance. Ouaip. Une bonne paire de pompes esprit 70’s de déesse qui maîtrise, c’est pile poule ce qui donne du cool à notre matière grise (et à notre culcul ouaip ouaip).

C'est par ici !

Que porter avec des chaussures argentées ? (ET LESQUELLES?)

Bonjour Mathilde, Avez-vous des modèles de chaussures argentées à me recommander ? J’aimerais bien essayer mais je n’ose pas forcément, j’ai peur d’avoir l’air trop habillé, de faire la fille qui veut mais qui n’y arrive pas. Quand je m’arrête devant les vitrines, mon mari fait une drôle de tête (mais…
C’est pas fini !



Mood de Mai

Au cabinet, plus qu’un shopping à thème en ce début de mois, on préfère faire un focus (allitération en f!) sur les mocassins immaculés à semelle crantée de Paraboot. Paraboot, vous savez, la marque préférée des professeurs d’histoire-géo. Celle qu’ils assortissent avec leur complet en velours milleraies et un col roulé marron qui gratte. Cette saison, la marque française a décidé de faire valser la poussière pour lancer ce modèle dont le cuir mat, blanc plâtre, vous donne une de ces allures néo-fonctionnelle, très Brooklyn, un brin chaste ou un poil preppy selon vos fantasmes. Ici sur notre copine styliste Olivia Arnaud (alias style-by-olive sur IG), on a adoré mixer ces shoes avec une inspiration Le Douanier Rousseau dont l’expo au musée d’Orsay nous crée des frissons. Pour les filles qui ont passé l’âge de porter des mini-jupes (comme moi franchement), ces chaussures sont belles portées à la Sophie Fontanel (Instagramez) : pantalon large et fluide légèrement court sur la cheville, maille ample gris ciment, mélange de blanc et d’ivoire, une silhouette ethérée, nuageuse, en un mot, un style ciéleux. Découvrez dès maintenant notre mood de mai, tout ce qui nous inspire avec le Docteur Tiphaine : la collaboration Carven x La Redoute, le make-up pastel, les bijoux en marbre, ou encore, les imprimés végétaux inspirés des papier-peints anglais…

C'est par ici !

PsyShoe, la psy de la shoe #1

Je viens de taper le mot « développer » dans Google, et en cinquième position, le monstre chercheur me suggère « développer sa créativité ». En deuxième référencement sort un article du Journal du Net titrant que la créativité est à portée de tous. Qu’il faut juste s’entraîner parce qu’au fond, c’est une qualité très utile. Je me rappelle…
C’est pas fini !


AstroShoes : le taureau en 2016.

Tadaaa ! Bienvenue dans notre nouvelle rubrique sur le blog : l’astrologie de la shoes. Chaque 21 du mois, les shoes auront le droit à leur horoscope. Faut-il mieux miser sur des mocassins ou des sandales en ce mois de mai ? Les compensés vous apporteront-elles du travail ? les runnings ont-elles la cote dans le couple ?…
C’est pas fini !



Les ghillies (les ballerines lacées quoi)

La ballerine est morte, elle a été remplacée par le slipper. Puis le slipper est mort, il a été remplacé par la ghillies. Cette ballerine qui s’acoquine avec de longs lacets venant subtilement inscrire leur finesse dans votre petit gras du pied et de la cheville. Roooo, je suis cynique. On n’est pas obligé de serrer comme des brutasses non plus. Ces chaussures ont la grâce des chaussons de danse, ils dessinent sur le pied un joli jeu de brides délicat et offrent une sophistication à nos bons vieux jeans. Hier j’ai rencontré Tara Jarmon qui me confiait que le plus grand conseil qu’elle pouvait donner aux femmes (en toute modestie) était de sortir de leur zone de confort. Qu’il ne fallait jamais s’arrêter de tester de nouvelles formes, de nouvelles couleurs et oser ce qu’on n’aurait pas osé avant. Parce que le grand risque, c’est de vieillir avec sa garde-robe. J’ai trouvé cela terriblement juste.

C'est par ici !

Le Docteur est réalisateur : Miss rose et Miss Bleu.

Enfin une nouvelle vidéo que je suis amusée de vous faire découvrir aujourd’hui! Histoire de vous prouver que mes absences parfois prolongées ne sont pas dûes à la flemme ou à un désintérêt pour le blog mais bien parce que je fabricotte des trucs à côté qui m’amusent beaucoup. héhéhé. Quand je croise certaines d’entres…
C’est pas fini !



Le point sur la sneaker blanche

Comme un enfant que l’on aurait choyé et qui, un jour, commence à faire des conneries à notre grand désespoir, l’immaculée sneaker prend la tangente. Fini le minimalisme lisse et bien pensant, on passe aux dessins, aux tatouages et même aux tags. Puisque la Révolution est en branle place de la République, foutons le rhala côté basket ! (je sais j’exagère)(ci-à-côté-juste-là : baskets Roseanna, socquettes Calzedonia,combipantalon imprimée Zara).

C'est par ici !


Les bottines léopard de Stéphanie R.

Quelle lionne. Oh, vous allez dire à Irma qu’elle est facile celle-la. Mais non, ne…
C'est pas fini !


Vous prendrez bien un coup de rose ?

Pourquoi s’en priver ? Le rose, c’est la couleur tapie au fond de nous. Celle qu’on a porté en total look décomplexé à 4 ans, celle qu’on juge de mauvais goût quand on est ado mais qu’on regarde avec convoitise sur la fille qui ose, celle que les gens taxent de fifille dans un rejet primaire de la chose féminine, puis, enfin, dans une phase de libération, celle qu’on tente un jour à l’âge adulte… pour réaliser qu’on a reçu des compliments toute la journée. Le rose réinvente les couleurs auxquelles on le confronte (orange vif + rose pâle = merveilleux), le rose aime la peau, pourvu qu’on trouve sa nuance personnelle, le rose est gaie, tout simplement. Moralité, il est temps de changer nos moeurs, le rose a droit d’être l’égal du bleu. Pourquoi le bleu serait-il consensuel et le rose, shocking ?

C'est par ici !

10 tendances de l’hiver 2016 (qu’on va vraiment porter)

« Qu’on va vraiment porter », oui parce que des tendances à la pelle qui ne nous…
C’est pas fini !