Des souliers d’hermaphrodite.

Je suis liquide de fascination devant ces derbies en velours Amélie Pichard. Ils m’évoquent un gentleman qui se serait fondu dans le décor XIXème du boudoir rose de sa maîtresse so bourgeoise. Ou comment des chaussures peuvent atteindre à la perfection le statut d’hermaphrodite. Elles sont le pur produit de l’univers du garçon mais appartiennent définitivement à...
C'est pas fini !

Où trouver un escarpin noir parfait ?

Hello Mathilde,

J’aimerais casser ma tirelire et investir dans UNE paire d’escarpins noirs (pointus) de marque, aussi magnifiques que possible !

Je suis un peu perdue entre Louboutin, Gianvito Rossi, en passant par Rupert Sanderson.. Et autant de chausseurs que je découvre sur tes pages !

Peux tu m’aider à choisir ?

Merci !

C’est pas fini !



Sparte Attack.

Une tendance de l’été 2015 qui serait plutôt à enfiler avec les yeux. Le danger pour les gambettes des spartiates architecturales n’a pas échappé à Simone et Raymonde. Compte-rendu… réaliste par nos deux chroniqueuses de choc (et de chic).

C'est par ici !

Les derbies pailletés de Juliette Anne.

Voilà une force qui ne se laisse pas faire. Dans un environnement monochrome, qui pourrait avoir raison d’elle, Juliette Anne résiste. Pas de prise de tête, non, pas des heures devant la penderie le matin, non, non. Son truc à elle c’est d’immiscer des paillettes pile là où on ne les attendait pas. Quelque chose…
C’est pas fini !



Brides au carré.

C’est le moment d’acheter vos sandales d’été. Le Docteur Shooooes vous recommande les « petits talons carrés ». Simone et Raymonde, les trendsetteuses (humhum) chic et choc du blog, vous guident dans le monde merveilleux de cette tendance !

C'est par ici !

Windows on the world.

Faut croire que les gens des villes manquent d’horizon, à coller des grands espaces sur leurs talons. Voici un autre de mes modèles préférés de la saison, en un mot, des sandales-de-pin-up-en-cuir-velours-nude-super-pâle-dotées-d’un-plateau-very-haut-illustrant-les-plaines-et-les-déliés-du-Grand-Ouest-américain-son-désert-morbide-son-ciel-de-plomb-ses-monts-arides. Ouf. Du sexy et du très sec, du vertige et de la perspective, Charlotte Olympia a jeté son dévolu sur ce coin reculé…
C’est pas fini !


Du chaussé déshabillé.

Le chaussé-déshabillé, c’est ma technique de vie en société : je porte de belles chaussures pour pouvoir me balader nue. Par exemple, cette saison, j’en jette avec ces derbies en cuir bicolore et semelle tricolore de Prada. Ainsi, personne ne soupçonne qu’en haut, je suis à poil. Autour de moi, on a l’impression que je m’habille…
C’est pas fini !



L'immaculé sneaker.

Le problème avec ce genre de godasses, Raymonde, c’est que ça se salit drôlement. Nan, Simone, c’est pas que ça se salit plus, c’est que la saleté se voit, nuance. N’empêche, ça fait pas propre, Raymonde. Mais les jeunes, Simone, ça les dérange pas que ce soit sale. C’est la mode. Tsss, n’empêche.

C'est par ici !

Des souliers qui font
des shoezi-shoezis.

  J’ai demandé à Marie de photographier mes chaussures préférées de la saison. Celles que je n’ai pas forcément envie de m’acheter (parfois, il faut mettre en sourdine le porte-naie) mais qui me font de sacrés shoezi-shoezis dans le ventre. Celles que j’aime comme des fétiches, pour la beauté de l’objet. Celles qui me murmurent…
C’est pas fini !


Les résultats du concours!

Je vous remercie, voilà. J’ai tournicoté la nuit entière dans mon cerveau pour chercher la bonne manière de vous dire combien vos réponses m’ont comblée (c’est ça le léger retard dans l’annonce des résultats), mais je crois que la simplicité est toujours le meilleur chemin vers l’autre (violons). ALORS. J’ai décidé de donner la victoire…
C’est pas fini !



Tendance de la semaine:
Les bottines.

BreakingNews chez Shooooes ! Deux nouvelles contributrices viennent de rejoindre l’équipe : Simone et Raymonde. Pour nous, elles commentent la tendance de la semaine de leur oeil pointu. Rien ne leur échappe et leur lecture acérée des concepts ne laissera personne indifférent. Le Docteur est fière de les accueillir, applaudissements !

C'est par ici !