Sophia Webster pour Puma

sophia-webster-puma-shooooes5

La mode et le sport s’aiment. Ils sont faits pour s’entendre, en vrai, ils prêchent pour la même paroisse : celle de nous habiller pour qu’on ressemble aux moines de nos rêves.

Le mariage de la mode et du sport, c’est une union salutaire. Ils luttent activement contre un sacro-saint précepte judéo-chrétien qui enfonce la tête des femmes sous l’eau : faut souffrir pour être belle.

Comment te dire ?

Du coup, les marques de sport, Puma en tête – la collaboration avec Alexander Mc Queen dans les années 2000 est fondatrice – vont régulièrement pécho des créateurs histoire de s’offrir des collections torrides.

Pour cette rentrée (la collection est en vente dès aujourd’hui), c’est la créatrice de chaussures anglaise Sophia Webster qui fait office de jeune mariée.

running-puma-sophia-webster11

Puma par Sophia Webster, 100 euros.

Elle reprend tous les classiques de l’équipementier pour les transformer en un régalant pudding de couleurs flashy.

Comme les fameuses sneakers esprit vintage (celles qu’on portait dans les années 90 tu sais), dont la semelle semble être coulée à partir de Jelly Belly, ces bonbons anglais emblématiques.

Le tout dans des teintes rose poudré (on adore cette vague « make-up » décidemment) et bleu néon que viennent heurter un rose et orange fluo.

sophia-webster-puma-shooooes

Sophia Webster pour Puma, 140 euros.

L’autre partie très régaladante de la collection est celle consacrée aux runnings : la papatte de Sophia y est très présente. Ces circonvolutions de scoubidou que vous apercevez – évoquant tour à tour des fleurs psychédéliques, des décors Art Déco ou des néons de bar à cocktail (dites-moi ce que vous voyez, je vous dirai qui vous êtes) – épousent à merveille la maille technique et légère de l’innovation sportive; transformant ces objets en must-have extatique.

Non mais sérieusement, imagine ces pompes avec ton petit pantalon à pince et ton chemisier du lundi ? La classe à Dallas.

running-puma-sophia-webster1

Puma par Sophia Webster, 140 euros.

À moins que ce ne soit des ailes de papillons ces tubulaires hallucinatoires ? Ou un hommage aux plombiers et à leur tuyauterie.

J’avoue que je pourrai demander à Sophia mais c’est plus drôle de pas savoir nan ?

Version basse, ces sneakers seront peut-être plus simples à adopter avec des jupes. Oui, oui, on les tente avec des jupes esprit 50, taille haute, longueur genou et volume ample. De celles qui font à tout le monde de jolis mollets et une silhouette ultra féminine.

Mais loin de moi l’idée de vous imposer la féminité.

Comment te dire ?

 

puma51

Après on pénètre dans une zone plus… euh… Millénials. C’est un peu comme le petit 8ème d’une grande fratrie: on le fait parce qu’il va bien dans l’ensemble mais finalement, il n’était vraiment pas utile. On aurait mieux fait de s’abstenir. À l’image de ces pompes.

Enfin, qui suis-je pour faire l’inquisition du bon goût.

Bah la prêtresse de la chaussure, justement. Ouais!

(Connasse)

(j’ai entendu)

puma-licorne

T-shirt Sophia Webster pour Puma, 55 euros.

Sinon, pour terminer sur une note qui réconciliera tout le monde, j’aime beaucoup la prière à Mon Petit Poney que Sophia propose ici sans états-d’âme. Ça vous a un petit côté païen-phallique qui nous laisse pas le chapelet insensible.

Amen!

En vente dès aujourd’hui sur le site de Sophia Webster puis à partir du 9 septembre sur puma.com.

Et sinon gros kiff sur les vestes zippées imprimées (275 euros) et le body en dentelle-de-circonvolution-de-scoubidous-avec-jeux-de-transparence (140 euros) de la même collection.

J’ai besoin de followers pour fanfaronner auprès de mon ex. Partagez :

4 commentaires

  1. Gaëlle - 7 septembre 2017 - Répondre

    Puisque tu le demandes, voici ma perception de ces petits scoubidous de couleurs : ça me fait penser aux décos de gâteaux kitsch genre cupcake et autres bondieuseries comestibles, trop sucrées…
    Sinon je flashe sur le modèle simple en rose pâle ! C’est pas impossible que je casse ma tirelire :-)

    1. Dr Shooooes - 8 septembre 2017 - Répondre

      @Gaëlle Il est déjà sold out apparemment !! Donc t’es tranquille, va plutôt acheter des cup cake à la boulangerie lol

  2. Clao - 8 septembre 2017 - Répondre

    Mon interprétation c’est que certains des motifs reprennent les ailes de papillon qui sont un peu un emblème de la marque et existent sur plusieurs modèles.
    Tout est déja sold out, dommage j’aimais bien les baskets rose poudré/orange. Encore que dans les années 90 j’ai justement eu ce modèle et je n’étais pas fan une fois aux pieds, je ne les aimais plus trop :-(

    1. Dr Shooooes - 8 septembre 2017 - Répondre

      @Clao Déjà sold out ?!? merde alors… Fou ! J’ai bien noté l’interprétation, on vous enverra vos résultats d’analyse sous peu ;) bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *