Inspiration copiée ou copie inspirée #11

copie-inspiree-inspiration-copiee

Je sais que ça ne se fait pas du tout, mais je ne peux pas m’empêcher d’avoir une pointe d’admiration pour les gars (je dis gars mais je mets aussi les filles dedans)(et si on arrêtait de se définir avant tout par notre sexe?)(à quand l’absence du sexe sur les cartes d’identité d’ailleurs ?)(j’en étais où du coup)(vous me déconcentrez), donc pour les gars des bureaux de style d’Inditex, et puis aussi ceux d’H&M quand même.

Ces gens-là, leur métier c’est de vulgariser la création. De la rendre accessible à tous.

Croyez pas que je me fasse l’avocat du diable de la copie. Je suis furieuse quand je vois des modèles qui se résument à de véritables cambriolages à main armée. Quand le géant dépouille le petit sans scrupule, ça réveille mes instincts de louve protectrice. Je pourrais lever une meute pour les dévorer vivants.

La vulgarisation façon Gucci-Uterqüe, je la conçois plutôt comme quand Lorent Deutsch fait un bouquin sur l’histoire de Paris et de son métro (oui je sais)(rien que d’y penser, c’est drôle). Le truc est totalement bancal sur le contenu mais ça fait plus de bien que de mal au final. Les lecteurs auront quand même appris quelque chose.

Bah c’est pareil avec la mode. Au final, avec ces modèles copiés sur les marques les plus créatives du moment, les gens apprennent quelque chose en matière de mode. Leurs pupilles accueillent la nouveauté jusqu’à l’introduire sur les territoires de leur vestiaire. Et enfin, ils apprennent à se lâcher. Ils deviennent eux-même par leurs vêtements. Ils racontent l’histoire de ce qu’ils sont à l’intérieur et deviennent heureux. Et la rue devient plus fun. Et un jour la rue sera tellement poilante qu’on voudra plus regarder la télé. Et on adorera la différence parce qu’on comprendra que c’est la seule manière de lutter contre l’ennui. Il n’y aura alors plus de racisme, ni d’homophobie, ni de sexisme et on vivra ensemble dans une exaltante couronne d’amour.

Et ce sera trop bien, non ?

Voire les autres Inspiration-copiée-copie-inspirée ICI.

Aidez moi à devenir célèbre, ça fera plaisir à ma mère. Partagez :

1 commentaires

  1. Gaëlle - 9 septembre 2017 - Répondre

    Hannnnnn…. Ah oui ça saute aux yeux, mais c’est là qu’on voit que je ne fais pas partie des gars de chez Inditex qui pompent les créateurs, hein, parce que ça ne me serait jamais venu à l’idée d’aller copier ces shoes… ;-) Trop d’info tue l’info, je préfère encore l’ersatz, même si je ne me sens pas concernée non plus.
    Malgré tout, j’apprécie assez la démarche de simplification, en général, même si je ne suis pas du tout favorable aux copies de la grande distrib.
    Comme je ne bosse plus dans la mode, je suis moins au courant des nouveautés (et ça m’intéresse moins, en vrai) et du coup, je repère vachement moins bien les copies, mais comme elles sont partout même entre les marques de luxe entre elles… (d’ailleurs ce serait marrant de voir certains liens de style entre Gucci et Prada, etc…).
    Beaucoup plus simple et mettable (vachement moins drôle aussi, j’en conviens), ma dernière target est une paire de boots chez Philippe Zorzetto, qui a un petit air de Saint Laurent, mais comme c’est du assez basique, je ne pense pas qu’on puisse parler de copie.
    Bon weekend !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *