Se chausser quand on fait du 42 ou plus.

meher-kakalia-grande-pointure

Les ballerines Meher Kakalia, un bon exemple de l’offre féminine et colorée des Belles Pointures.

Marre des péniches anti-sex ou des modèles de mauvaises qualités ? Envie de belles chaussures féminines ? De faire plaisir à votre ado qui rêve d’être aussi bien chaussée que ses copines ? Ras-le-bol des Converse ? Si vous aussi, vous vous sentez exclu des réjouissances de la chaussure, découvrez la boutique en ligne et le show room à Paris de Caroline Mangin. Les Belles Pointures ont une sélection extraordinaire. Je suis allée la voir dans sa boutique du 19 ème arrondissement (un lieu hallucinant qui vaut le détour rien que pour son architecture) et j’ai été totalement emballée par sa sélection. J’avais envie de tout m’acheter. Caroline propose des sandales à talons, des nu-pieds, des bottines, des ballerines, avec ou sans paillettes, de toutes les couleurs, et cela, du 41 au 45, pour les ados comme les mamies. Elle connaît ses produits sur le bout des doigts et offre un conseil 5 étoiles. C’est l’adresse secrète qu’on s’échange dans toute l’Europe. Rencontre.

caroline-mangin1

Caroline Mangin, la fondatrice des Belles Pointures.

Qu’est-ce qui vous a incité à lancer ce concept ?

Au départ, je voulais lancer une boutique en ligne pour la mode enfantine. Puis, un beau jour, je me suis dit que je n’arrivais pas à me chausser (je fais du 42) et que sans doute de nombreuses femmes étaient dans mon cas. L’aventure « Les Belles Pointures » était née. Beaucoup de gens me disaient que j’allais me planter… Aujourd’hui, ça marche bien (même si je travaille beaucoup) et ma pointure best-seller, c’est le 43.

allee-des-lofts-2

Le show room Les Belles Pointures est niché dans un passage secret à Paris. Et ça vaut le coup d’oeil !

show-room-les-belles-pointures-2

Le lieu est cosy et lumineux.

show-room-les-belles-pointures-3

Le show room est conçu comme un appartement privé.

show-room-les-belles-pointures-1

Quel est votre parcours ?

J’étais commerciale chez Jean Charles de Castelbajac. Mais j’avais envie de me lancer en tant qu’entrepreneuse.

En tant qu’entrepreneuse, quelles sont vos plus grosses difficultés ?

La gestion du site internet. Certaines personnes me demandent si c’est un passe-temps ! Alors que je ne m’arrête jamais. J’ai même emmené mon ordinateur à la maternité. Et je n’ai pas d’investisseur, j’achète le stock moi-même… Parfois, je rêve que Sarenza me rachète tout en gardant la direction du site parce que j’adore mon métier. Il y a beaucoup d’émotions dans mes journées. La plupart des femmes me disent «  vous nous sauvez la vie! » « vous êtes mon rayon de soleil ».

Qui sont vos clientes ?

Tous les âges, tous les profils. J’ai beaucoup d’ado qui viennent avec leur mère. Les filles poussent d’un coup, sont grandes et font déjà un 42 à 14 ans. J’ai aussi des petites mamies qui commandent. Je le sais parce qu’elles m’appellent et je les aide pas à pas sur le site. Un jour, une vieille dame de 80 ans a acheté des ballerines Anniel rose à paillettes et m’a confiée avec un énorme sourire « j’ai été frustrée toute ma vie ! Je peux enfin avoir des chaussures féminines et rigolotes ». Sinon, j’ai tous les prix, donc j’atteins aussi tous les milieux.

sandale-anniel-42

La collection Anniel été 2016, les talons jusqu’au 43. Les bottines jusqu’au 44. Les derbies jusqu’au 45.

« PARFOIS, DES FEMMES RENTRENT POUR LA PREMIÈRE FOIS DANS LA BOUTIQUE ET PRENNENT 8 OU 9 PAIRES. »

On sent que les clientes vous émeuvent !

Une maman est entrée un jour avec sa fille ado et elle s’est mise à pleurer. Elle a réalisé qu’elle allait enfin pourvoir chausser son enfant. « Elle est sauvée ! » s’est-elle écriée. J’ai une autre cliente qui vit tellement mal sa pointure qu’elle gratte la taille sur la semelle de ses souliers pas ne pas que son mari s’en rende compte. Souvent les clientes arrivent en faisant la tronche et repartent avec le sourire. On échange et on rigole beaucoup ici. On dédramatise les grands pieds !

chie-mihara-grande-pointure

La collection Chie Mihara (jusqu’au 43).

« JE PEUX CHAUSSER TOUS LES PIEDS. J’ARRIVE TOUJOURS À TROUVER LE MODÈLE ET LA MARQUE QUI CONVIENNENT. LES MARIS DISENT À LEURS FEMMES : « TU PRENDS TOUT CE QUE TU VEUX! ».

Est-ce que les marques que vous vendez fabriquaient déjà en grande taille ?

Non pas du tout! J’ai dû batailler! Anniel a dit oui suite au projet du site qui leur plaisait. Ils ont fait les ballerines jusqu’au 43, les bottines jusqu’au 44 et les derbies jusqu’au 45 (sachant que ça chausse grand). Et maintenant, j’arrive à les convaincre saison après saison de lancer de nouveaux modèles, comme les talons jusqu’au 43. Ma plus grande victoire, c’est Chie Mihara. Après deux ans et demi de bataille, je les ai convaincus de faire du 42,5 et du 43. Et je peux acheter toutes les formes sans restriction. Pour le 45, on a La Spartiate Phocéenne, la Botte Gardiane et Anonymous, j’y arrive petit à petit. Ca coûte beaucoup d’argent aux marques de développer les moules donc il faut qu’elles soient assez solides.

nupied-craie-grande-pointure

les nu-pieds Craie que les modeuses s’arrachent existent jusqu’au 44 !

« VISUELLEMENT, ON PERD DEUX POINTURES QUAND ON EST BIEN CHAUSSÉ. IL FAUT ARRÊTER LES UGG EN 44, LES GRANDES POINTURES ONT LE DROIT AUX JOLIES BOTTINES. »

ballerine-anniel-grande-taille

Les ballerines Anniel qui changent le quotidien !

Les nouvelles marques que vous cherchez à convertir en grande taille ?

Patricia Blanchet ! Et j’adorerais Annabel Winship aussi (qui pousse plutôt dans l’autre sens et fait du 35). C’est frais et féminin.

« ON A FAIT UN COURS POUR APPRENDRE À MARCHER AVEC DES TALONS. J’AI FAIT VENIR UNE PROF’ « PLUS SIZE »! »

mocassin-indien-minnetonka-grande-pointure

Les iconiques mocassins indiens Minnetonka.

Vos 3 conseils absolus ?

1/Arrêtez d’acheter des chaussures trop petites. On bousille les pieds !

2/Ne plus aller acheter ses chaussures chez les hommes.

3/ Ne pas aller chez les chinois. Il faut acheter de la qualité et du cuir et mettre un peu d’argent, on sent la différence.

 ——–

Portes ouvertes ce vendredi 10 et samedi 11 juin au show room de 12h à 19h (si vous lisez ce mail beaucoup plus tard, contactez Caroline sur son mail ci-dessous pour lui demander les prochaines dates)(n’hésitez pas, c’est un coeur!).

———

Toutes les infos pratiques :

LA LISTE DES MARQUES : « Les grandes pointures ne sont pas forcément plus chères ! »

Anniel, Anonymous, Bagllerina, Becksöndergaard, Chie Mihara, Craie, Dolfie, Emma Go, JJ Footwear, Kennel & Cshmanger, La Botte Gardiane, Les sandales de Thaddée, Les apartiates phocéennes, Louise Deloris, Meher Kakalia, Minnetonka, Minorquines, Sorel, Startas, Toms.

L’ADRESSE : 6, rue Arthur Rozier , Allée des lofts, Digicode: B1007 – Bâtiment fond gauche – 1er étage – 75019 Paris

T. +33 (0)6 29 43 37 83

LE SITE : lesbellespointures.com

LE MAIL : caroline@lesbellespointures.com

LES PRIX :

Le prix moyen est de 150 €. On peut aussi bien avoir une paire de Minorquines à 49€ qu’une paire de sandales Chie Mihara à 263€.

Les deux marques les moins chères sont Toms et Startas pour les espadrilles: Toms (45 €) ou les baskets Startas (50 €) en toile.
Les marques les plus luxes sont Chie Mihara et Kennel & Schmenger (300 € les bottines).
Les Spartiates Phocéennes, fabriquées par un petit artisan de Marseille, sont à 79€ (jusqu’au 45).
Ballerines Anniel entre 114€ et 154€.
Ballerines autres marques: de 114€ à 234€.
Bottines: de 90€ à 340€.
Baskets: de 50€ à 269€
Sandales: de 45€ à 286€
Il y a également une partie OutLet où tout est à -50%.

 

***LE CADEAU DE CAROLINE : -10% pour la première lectrice du blog à commander avec le code SHOOOOES.***

Je crois qu’il faut le reconnaître, ce post touche au génie. Partagez :

6 commentaires

  1. anne 2 - 8 juin 2016 - Répondre

    fierté, la marque craie c’est ma cousine et son mec! deux fois qu’ils apparaissent que ton site, ça y est c’est la gloire :)
    sinon, je n’ai toujours pas pu faire de photo de mes magnifiques chaussures, désolée, mais je crois que la météo est contre moi… remboursez l’été!

    1. Dr Shooooes - 13 juin 2016 - Répondre

      @anne 2 Ah c’est ta cousine ! Mais oui et Craie, j’ai remarqué que les filles adorent ! L’année dernière déjà, j’avais eu beaucoup de retours :) Tu pourras lui dire. Faut dire, c’est canon.

  2. Carine Faivre - 10 juin 2016 - Répondre

    J’ai 42 ans et mesurais déjà 1,84 à 16 ans , j’ai toujours été frustrée de ne pas avoir de belles chaussures comme mes copines aux petits pieds.
    J’ai rencontré Caroline sur le salon des Grands il y a 3 ans et cela été une révélation, un vrai bonheur d’avoir tant de choix, des modèles fantaisie et confortables, bien taillés. La chaussure c’est un indicateur social, cela finit une silhouette, c’est indispensable pour se sentir belle.
    Merci à Caroline d’avoir ouvert sa boutique.
    Quelques robes, pantalons et vestes bien taillés seraient une vente complémentaire assurée.
    Vous ne trouverez pas que tout est trop court dans le Prêt à Porter traditionnel !!!!

    1. Dr Shooooes - 13 juin 2016 - Répondre

      @Carine Faivre Je pense qu’elle aimerait beaucoup mais c’est déjà une vraie bataille pour elle de tenir ce business. Elle n’a personne derrière elle pour la soutenir. Il lui faudrait des investisseurs pour cela. Mais qui sait, qq lira peut-être ce commentaire :) des bises

  3. bertie - 19 janvier 2017 - Répondre

    Est-ce qu’on trouve des chaussures vegan dans cette boutique? Je ne porte pas de cuir… (et je fais du 43).

    1. Dr Shooooes - 22 mars 2017 - Répondre

      @bertie Bonjour, je n’ai pas la réponse, mais appelez la boutique, Caroline est adorable et saura vous répondre ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *