10 tendances de l’hiver 2016 (qu’on va vraiment porter)

stella-luna-shoes-fw16-shooooes

Stella Luna

« Qu’on va vraiment porter », oui parce que des tendances à la pelle qui ne nous concerneront jamais car immettables, y’en a marre. Je me rebelle (ouhlala) (faut dire, je suis un peu fiévreuse ce matin). Aaaah, j’en ai vu des talons ornés de lourds bijoux (MiuMiu), des perles en guirlande sur la cheville (MiuMiu, Dries Van Noten), des souliers moyenâgeux de fou du roi (Stella Mc Cartney, Céline), mais à quoi bon ? On a des vies normales, nous (et du goût).

Donc, héhé, une chose facile et réjouissante qui va nous tomber sur le coin du pied l’hiver prochain, c’est les bottines rouges. Celles-ci ne le savent pas encore, mais elles sont déjà miennes. Un laçage qui dessine la cheville, une peau de velours qui offre une profondeur à la couleur, un talon carré (raz-de-marée l’hiver prochain sur cette forme) et un prix encore accessible quand on crame du fric dans les pompes (environ 300 euros), what else pour affronter la jungle des villes avec splendeur ? Elles viennent de chez Stella Luna. Stella Luna c’est la marque de Stephen Chi, l’un des plus gros fabricants au monde de chaussures de luxe (Balmain, Prada). Il est chinois. Il a le savoir-faire de la fabrication, il a les outils de production, la force de frappe (180 points de vente dans le monde, dont 3 à Paris) et donc, la capacité d’être compétitif sur les prix. Tout pour plaire. Allez voir, ça vaut le coup d’oeil.

valentino-shoes-FW16-dance-shooooes

Valentino

malone-shoes-fw16-shooooes

Malone

La danse. Une inspiration largement partagée par les maisons l’hiver prochain. Nous, on n’est pas contre, hein ? Ça caresse notre côté princesse.

waltersteiger-shoes-FW16-shooooes

Walter Steiger

Après les avoir considérées comme des bêtes sauvages à usage people/red carpet uniquement, les chaussures nude deviennent soudainement bandantes (pardon). Surtout en peau comme ici chez Walter Steiger. Sur une forme emboîtante inspirée des années 80 montée sur un petit talon, ça vous a un petit côté sexy et raffiné dans lequel on basculerait bien.

chloe-shoes-FW16

Chloé

La bottine « sage », ou « normale », ou « rien de spécial », va certainement en emballer plus d’une. Perso, j’y ai déjà succombé avec des Michel Vivien cet hiver, je cherche encore le bon combo shoes-vêtement pour pas être trop plate du style (des seins, je le suis déjà).

tabithasimmons-shoes-fw16-shooooes

Tabitha Simmons

Une autre tendance qui pourrait nous être utile (si les hivers froids veulent bien revenir)(ma brave dame), ce sont les souliers « monta-fun ». De la contraction de. Nan, c’est bon, vous avez pigé, je sais que vous êtes mes petites ouailles. Des gros trucs de godillots de gros mecs solides avec des fleur-fleurs de midinettes. J’aime bien l’idée.

valentino-shoes-FW16-shooooes

Valentino

pierre-hardy-shoes-bowie-shooooes

Pierre Hardy

Je ne sais pas comment c’est possible car ces collections ont été crées avant sa mort, mais l’aura de Bowie plane sur de nombreuses maisons. Son esthétique, ses codes, son époque… Quelque chose est là. Comme ces babies Valentino et ces plate-formes Pierre Hardy totalement Ziggy Stardust.

driesvannoten-shoes-FW16

Dries van Noten

Le velours, son chatoiement particulier, son côté théâtral, son âme de déco d’intérieur. J’en avais acheté une paire chez Zara cet hiver (qui semblait avoir un peu copié Martin Margiela), l’effet est fascinant. La lumière compose sur le velours des reflets inédits, et donc des couleurs changeantes qui s’associent curieusement avec beaucoup de vêtements. Une expérience quasi mystique, oui.

aperlai-shoes-fw16-shooooes

Aperlaï

Sur des bottines en jean, en paillettes sur des babies, au format XXS ou XXL, en pavage de cristaux sur des plate-formes comme ici chez Aperlaï (la marque d’Alessandra Lanvin)(rien à voir avec la maison de couture), l’étoile semble devenir aussi présente que le léopard. Son aspect naïf aurait pu lui être fatal, mais non, elle s’installe. Moralité : commencez dès cet été si vous aviez un modèle dans le viseur, vous serez toujours à la mode l’hiver prochain.

balmain-shoes-FW16

Balmain

Le moc’ à grande queue (comme on l’appelle sur le blog) prend le pas sur toutes les autres formes de mocassins (enfin, on enlève Gucci). Ce petit côté Richelieu, cette languette dressée… je ne sais pas pourquoi, moi ça me fait un peu peur. Je ne vois pas autre chose qu’une grande nana castratrice pas commode du tout dans ces souliers.

hermes-shoes-FW16-shooooes

Hermès

Quand j’ai vu qu’Hermès proposait aussi ses propres « ghillies » (les chaussures lacées dans ce style) (si vous avez le mot en français, je prends), j’ai compris qu’on avait affaire à un véritable phénomène. Cette forme devient un classique, adoubé par la maison la plus chic de la terre. À vos saucissonages les filles !

robertclergerie-fw16-shooooes

Robert Clergerie

Bon et le truc qui n’est pas du tout une tendance mais qui m’a fait pousser des petits cris, ce sont les derbies classiques de Robert Clergerie revisité version Alice aux pays des merveilles. Regardez la papatte perforée de petits coeurs, le bout fleuri avec les trèfles, piques, coeurs et carreaux des cartes à jouer… ouaf !

(je confirme, je suis un peu malade, ça a empiré avec l’écriture de ce post, bon week end à tout le monde, moi je rentre) (écrivez-moi!)

J’ai besoin de followers pour fanfaronner auprès de mon ex. Partagez :

6 commentaires

  1. Ele - 25 mars 2016 - Répondre

    Pour les bottines rouges, les chaussures à lacets ok ça va. Mais les escarpins nudes de ballet avec un talon de mami non merci. J’ arrive pas avec ce talons de lilipucien, pour moi c’ est mémérisant.

  2. Conti - 25 mars 2016 - Répondre

    Adorables bottines rouges ! Elles viennent titiller mon âme slave et me ramènent 20 ans en arrière (mais non, dis-moi pas que c’est pas vrai !) en cours de danse de caractère, petit claquage de talons et nattes au vent. Et puis les derbies de Clergerie, je n’oserai jamais mais mes yeux sourient et pétillent. Merci pour cette jolie sélection !

  3. Geraldine - 25 mars 2016 - Répondre

    Oh les Clergerie !!!!!!! Combien ça peut valoir ca ? (Que je commence à faire le tour des banques…)

    Bises bon we (prends soin de toi)

  4. Gaëlle - 25 mars 2016 - Répondre

    Oh merci pour ce compte-rendu !! J’ai pris des notes :-) Je ne sais pas si j’oserai mais les Clergerie mi pull de ski, mi volet de chalet suisse (ça va bien ensemble, remarque), ça me parle bien !

  5. jolly - 27 mars 2016 - Répondre

    j’adore les talons carrés bon d’accord c’est moins glamour que les talons fins mais c’est tellement confortable quand aux chaussures avec les lacets devants moi j’en vend te c’est Vanessa Wu qui les a fait!!

  6. julie - 25 avril 2016 - Répondre

    mais les Ghillies, je croyais que c’était Hermès même qui avait lancé le modèle ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *