Topshop ou Topflop ?

J’avais reçu l’info et non ouvert le mail. J’ai donc découvert les créations de Chloe Jade Green pour Topshop en lisant l’article de Coco… qui lui réserve un accueil très très sec.

Pour cette bloggueuse dont j’apprécie le jugement, grosso modo, la collection est lourdingue et grossière. Et c’est vrai qu’on pourrait attribuer ces tatanes de diva d’Oxford street aux lignes premier degré des géants du business cheap comme New Look ou H&M. C’est sympa mais vraiment pas chic. Juste bon pour une soirée délire. Ici, la créatrice se veut créative, haut de gamme (en moyenne 200€ la paire) et pointu. Alors que les modèles ont des compensées d’une écrasante majorité, des brides de putana à n’en plus finir, des ors et des chaînes parfait pour un look Saoud’ et une semelle verte ( ?) (est-ce une inspiration bien malaisée de Louboutin ? noooon…). Au final, c’est une collection décevante, qui manque de subtilité, sans pour autant être mal réalisée (on connaît la bonne facture des shoes Topshop, pour le prix).

C’est le travail de quelqu’un qui évolue dans ce milieu et qui doit en être une cliente mirobolante. Mais c’est le travail de quelqu’un qui n’est pas inspiré.

Mais qui est Chloe Jade Green, me direz-vous ?

La fille du Big Boss, Philip Green. Celui-la même qui fait copain-copain avec Kate Moss et toutes les It Girls de la Perfide Albion.

Je vois votre tête à travers l’écran. Voilà, la saga continue, après les fils et filles de comédiens, de réalisateurs, d’écrivains, de chanteurs, de compositeurs (sans parler des présidents !), faites place aux enfants des pros de la mode. Entre l’aveuglement d’un père qui chérit sa fille, l’envie de lui donner sa chance (« mais c’est très dur pour elle, tout le monde l’attend au tourant », parce que moi quand je commence un job, tout le monde est gentil puisque je ne suis personne ?) et la petite idée derrière la tête du buzz média que cela pourra entrainer, c’est nous qui en subissons les conséquences. Médiocrité et frustration.

Et si la médiocrité dans le monde des arts est insupportable, celle dans les chaussures l’est ENCORE plus, non ? Sans blaaague ??

www.cjg.com

Je crois qu’il faut le reconnaître, ce post touche au génie. Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com