Le shoesing idéal de la femme enceinte

docteur-shooooes-chanel-minelli

Comment se chausser quand on est un baleineau ? Question éthologique suprême.

Les contraintes sont nombreuses : pas de talons hauts (ou alors il faut vraiment avoir un mental d’acier), pas de chaussants étroits, pas trop de zips ou de boucles pour les enfiler (arrive un moment où on ne peut guère plus attraper ses pieds), et pas de chevilles compressées (parfois on ne les voit même plus!), bref que du bonheur.

Le tout, avec le désir légitime  de rester une jolie femme, désirable itou. Et ne pas se sentir QUE une mum-to-be.

Pour celles qui découvrent le blog aujourd’hui, j’ai eu mon troisième enfant l’année dernière, au mois de novembre. J’ai donc traversé les saisons avec mon ballon.

L’idée n’est pas d’acheter des chaussures exprès pour cette grossesse mais des souliers bien adaptés que vous garderez ensuite avec plaisir.

Pour ne pas tricher, j’ai attendu le troisième trimestre de ma grossesse pour faire les photos. Voyez comme je donne mon corps à la science des shoes. En tant que Docteur, c’est la moindre des choses. (hein)

Sur cette photo, prise dans le décor du défilé Chanel, je porte des derbies à petits talons carrés Eugène Riconneaus pour Minelli.

Car je conseille d’éviter les chaussures trop plates.

Déjà en temps normal, ce n’est pas bon pour le dos, alors là que le bébé pèse… Dressez-vous sur une petite cambrure de 3/4 cm qui est anatomiquement la meilleure. Sur des talons carrés ou une semelle compensée de préférence car un talon fin vous oblige à contrôler votre équilibre et engendre des douleurs dans les os du pied, et des tensions dans le ventre ou le dos.

docteur-shooooes-gucci

S’offrir une paire de sneakers un peu classe.

Avec un gros bidon, chaque sortie peut sembler une montagne (enfin c’est nous la montagne, faut reconnaître). Facilitons-nous la vie! Profitez de la tendance actuelle des sneakers travaillées comme des chaussures en cuir: des patchs, des fleurs, des broderies, des couleurs. Vous pourrez aller travailler et cavaler (un peu) sans que tout le monde ait l’impression que vous approchez de la mèmèr-agé-ïte-aigüe.

Celles que je porte font partie d’un dé-neuronnage pré-partum intense puisque ce sont des Gucci-oh-my-god. Dans mon métier je suis régulièrement en représentation, elles sont devenues mes plus fidèles alliées. Un merveilleux moyen de distraire l’oeil pointu de mes congénères fashion.

docteur-shooooes-toga-pulla

Une bonne paire de bottines.

N’hésitez franchement pas à vous payer une paire de bottines qui envoie du bois. Plus la grossesse avance, moins on peut être stylée, seule la chaussure reste!

Optez pour un modèle dont le chaussant est large mais la cheville un peu plus fine, histoire de dessiner la silhouette.

Ici, ce sont des Toga Pulla (une marque japonaise chébran) mais on trouve le même genre chez Sarenza.

docteur-shooooes-castaner

Quand la belle saison revient, qu’il est dangereux de porter des chaussures en cuir pied-nus (sauf à vouloir les garder 24h sur 24h jusqu’à l’accouchement)(pardon si vous avez visualisé), l’idée de porter des espadrilles est enthousiasmante. Avé le petit talon of course. Et sans bride qui saucissonne. Le modèle mythique de Castaner, les Carina, en hauteur 6 cm, ont tous les mérites du monde : le chaussant en tissu est souple, la hauteur est gentille tout en étant stable, les lacets permettent de les ajuster tout au long de la journée (au fur et à mesure que la saucisse s’échauffe).

docteur-shooooes-charles-kammer

Si vous souhaitez vraiment porter des sandales à brides pour une cérémonie par exemple, ou juste pour être élégante (j’ai vraiment la gueule enfarinée sur cette photo)(c’était un épisode de canicule en septembre qui m’a tuée!), je vous recommande d’aller faire un tour chez Charles Kammer. Le chaussant est très confortable et cette marque n’a pas cédé aux sirènes des hauteurs ou des prix vertigineux. On y trouve de beaux classiques, de ceux qu’on garde longtemps. (même quand on n’est pas enceinte d’ailleurs!)

docteur-shooooes-flamingos

Mon best de best de best de l’été, que je sois en goguette parisienne, au boulot, en tournage, en vacances, à la plage, en balade (bref vous avez compris), ce sont les sandales compensées Malabar de Flamingos.  Ici, je suis (bien enceinte si si) dans les rues brûlantes de Minorque, et j’ai la gambette longue et légère grâce à leur semelle esprit socque. Amour.

docteur-shooooes-christian-louboutin

On a toujours une occasion un peu habillée qui traîne alors que les stilettos dans le placard ont laissé la place au polichinelle. Comment être à l’aise (je n’ai pas envie de penser à des pieds douloureux toute la soirée) tout en étant chic ? Avec des ballerines plates ultra rigolotes! Celles-ci sont des vieilles Louboutin, mais vous en trouverez des ersatz chez Inès Olympe Mercadal. Ceeeertes, c’est plat, mais c’est juste pour danser 5 min et rester assise toute la soirée!

À vot’ service mes lectrices-baleineaux ! Mouah !

GaranceandI-low

Et je ne peux pas m’empêcher de m’extasier entre le dedans et le dehors, entre il y a quelques mois et maintenant. Garance a bientôt 9 mois (c’est le temps qu’il m’a fallu pour accoucher de ce post bon sang de bonsoir!) et nous voici toutes dents et langue dehors (la photo est de Mai).

Je crois qu’il faut le reconnaître, ce post touche au génie. Partagez :

4 commentaires

  1. Caroline - 26 juillet 2017 - Répondre

    Bonjour Dr Shooooes,

    Merci pour ces conseils, toujours avisés d’ailleurs, que je vais m’empresser de suivre…

    Je sais que le propos principal de ton blog ne concerne pas les fringues mais aurais tu qq conseils à nius donner au niveau des fringues de grossesse, j’avoue que je sèche en ce moment de ce côté là.

    Signé : un baleine en devenir….

    1. Dr Shooooes - 4 septembre 2017 - Répondre

      @Caroline Bonjour Caroline
      Désolée je réponds 100 ans plus tard mais j’ai mon wordpress sur téléphone qui bug et j’étais partie en vacances ! :)
      Alors, pas de problème pour te répondre bien sûr : selon moi le top du top quand on est enceinte est d’aller chez Cos. La plupart des robes et chemisiers de ce post viennent de là. Un bon rapport qualité-prix, les matières sont belles et pas cheap et les silhouettes sont amples. J’ai choisi la plupart des robes avec des ouvertures devant pour allaiter ensuite (je ne sais pas si c’est ton cas, pas de pression de ma part bien sûr!).

      Ensuite, question jean, les Gap Maternity sont tops mais cela n’existe plus en France. Il faut commander sur le site et c’est vraiment galère… Mais les produits sont absolument géniaux. Prendre un 4 si on fait un bon 36 (j’avais pris 2, j’ai tout renvoyé!!).

      H&M, tu n’as pas besoin de moi pour connaître hein ;)

      Sauf peut-être la marque « british esprit vintage » d’H&M : Monki. Pour 3 francs 6 sous tu as des fringues super contemporaines et des silhouettes amples et confortables. Un must de la femme enceinte façon Millenials.

      Après, aller faire un petit tour chez &Other Stories peut s’avérer concluant mais je trouve que les matières laissent parfois à désirer…

      J’espère t’avoir aidée ? :)
      bises

  2. Réré - 27 juillet 2017 - Répondre

    Pas du tout de grossesse à venir pour moi ,mais j’ai quand même aimé ce billet et étant donné que je ne marche pas pieds nus ,j’ai retenu certains modèles.

  3. Laura - 25 août 2017 - Répondre

    J’ai une aime qui est enceinte, je vais lui montrer cet article car en plus en adore les chaussures. Merci à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *