Comment ça marche, la copie ?

cosmoCe matin, je suis tombée sur cette photo prise il y a quelques mois au show room de CosmoParis. (parenthèse, je vous en raconte une bonne. Samedi soir, je suis allée à une fête et j’ai discuté 20 minutes avec un mec, eh ben, il s’appelait monsieur Soulier ! C’est pas génial, ça ? Dommage que je sois déjà en couple avec des gosses).

Le système de la copie est fascinant. En tout cas, moi, ça me fascine. Piocher allègrement dans le travail des autres pour se faire son propre produit, c’est un concept très épineux et très répandu. Mais copier avec discrétion et intelligence, de manière extrêmement ciblée… C’est tout un art. Quand je repère un produit de la sorte, je ne peux pas m’empêcher d’être épatée (je mets de côté la morale, ne me tombez pas dessus). Par quel procédé le commerçant va utiliser la recherche du créateur, passer le fruit de sa créativité à la moulinette du consensuel pour proposer un produit qui va plaire à pleins de gens (qui aiment la mode), ça me fascine. En piquant juste un petit bout de créativité, le commerçant fait tomber dans son escarcelle un modèle attrayant, fashion, et beaucoup moins cher. Parce que, à ce petit bout de créativité, il va lui coller un truc super vu et revu. Du coup, le résultat est un peu piquant (il a piqué du piquant en somme) mais pas trop quand même.fendi

Regardez cette sandale de la collection printemps-été 2013 signée Fendi. Bon, c’est un ovni. Peut-être que dans 10 ans, ce sera du bon vin, mais en 2013, c’est un sbni (aussi bizarre à prononcer qu’à voir, mais intrigant quand même, sbni, shoes bizarre non-identifiée).

Je vous invite à regarder le talon avec plus de précision. Il est orné de multiples rangées de petites pyramides métallisées  qui le tapissent telles de minuscules dents pointues et précieuses. L’effet est… un peu agressif. Mais c’est graphique. On ne peut pas lui enlever, c’est design. Le reste de la chaussure serait-il la mâchoire de quelque chose ? Point de réponse. (est-ce que les ornithologues devraient comptabiliser les chaussures ?) (non non, c’est con, une chaussure, c’est pas vivant) (si ?).

Et bien, les gens de chez CosmoParis ont eu l’intelligence de repérer que ce talon était tout bonnement génial. Ils ne l’ont pas fait carré comme chez Fendi, parce que la gente féminine n’est pas encore prête à avoir un talon épais avec pleins de dents dessus. Du coup, ils l’ont fait « aiguille »:taloncosmo Un truc fastoche qui plaît à tout le monde. Après, ils ont ajouté un jeu de brides, somme toute très convenu, mais, il faut le reconnaître, très efficace dans le genre sexy-joli. Et voilà. Vous avez cette sandale, simple, très red carpet mais avec son petit truc en plus un peu fashion. À part moi, qui suis complètement toc toc, tout le monde n’y a vu que du feu que c’était le mec de chez Fendi qu’avait bossé.

Ce mélange de pillage et de génie (le génie de savoir QUOI piller) ça me fascine. Mais, du coup, cela soulève une nouvelle question. Le gars derrière la Cosmo, pour repérer le talon de chez Fendi, c’est quand même un mec qui sait ce qu’il fait et qui a du goût. On pourrait même dire qu’il doit être un peu créateur quand même. Alors, est-ce que le gars derrière la copie, c’est un gars qui aimerait bien être le gars derrière la Fendi ?

Personnellement, j’aurai tendance à penser qu’il n’y a aucun doute là-dessus. Le gars derrière la Cosmo, il ne doit avoir envie que d’une chose, inventer lui-aussi des sbni. Mais il ne peut pas, ce n’est pas assez commercial. Alors, il doit copier les autres en attendant d’être, un jour, lui-même copié.

C’est cruel.

Savez-vous que partager réduit l’apparition des rides et ridules ? Essayez :

6 commentaires

  1. Géraldine - 3 juin 2013 - Répondre

    moi je suis célibataire. comment on fait pour devenir Mme Soulier?

  2. Géraldine - 3 juin 2013 - Répondre

    bon sinon à part cette joyeuse connerie, la mode des petits clous à pointe carrée (hein?) est partout depuis qq temps. donc finalement le mec de chez Fendi est lui aussi un copieur. la boucle est bouclée! donc la vraie question est : qui a relancé les petits clous? moi la 1èere fois que je les ai vu, long time ago, c’était chez les blogueuses qui personnalisaient leur chemises en jean.

    1. Shooooes - 4 juin 2013 - Répondre

      @Géraldine @Géraldine Hello Géraldine, oui c’est vrai les « studs », comme on dit, sont très utilisés actuellement. Notamment chez valentino, qui en a fait un véritable gimmick à succès sur ses lignes « Rockstuds ». Ce qui est surprenant sur cette chaussure Fendi, c’est l’association étrange de toutes ces composantes : pointes, ronds, brillance, sur-couche etc…non ? des bises

  3. Géraldine - 4 juin 2013 - Répondre

    oui en effet il est indéniable que cette chaussure dans son ensemble est très (trop?) originale!! :)

  4. Mellow Yellow - 5 juin 2013 - Répondre

    « Le genie de savoir quoi piller … » Ca c’est genial, c’est exactement ça la Mode ! En tout cas, celle de Fendi en jette un max, moi je suis prête pour le talon carré ;-))

  5. Aurélia - 18 juin 2013 - Répondre

    Bonjour Mathilde, je me régale à lire vos articles, vous me faîtes penser à Carrie Bradshaw, de Sex and the City, une belle plume, de bons sujets traités en profondeur et avec pertinence, juste un plaisir extraordinaire de vous lire!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *