Bien dans mes pompes #3: Sophie Trem.

sophie-trem-shooooes

Sophie Trem du blog The Other Art Of Living, par elle-même.

Comment font les autres pour être heureux ?

Une question que je me pose souvent. J’ai décidé d’aller demander à des gens biens, créatifs, entrepreneurs et plein d’énergie de nous refiler leurs tuyaux.

Sophie, je l’ai rencontrée à une présentation Roger Vivier une après-midi de fashion week. Son apparition dans ma vie a été comme une rafale de printemps qui vous ébouriffe d’un coup. Quand Sophie est devant vous, vous êtes raflés par son énergie débordante. Un formidable désir de vie, mais aussi, pour elle, un challenge au quotidien pour le canaliser et en faire le meilleur des miels pour elle et sa famille. Sophie est responsable de l’image chez Qwant (le moteur de recherche français qui ne vous trace pas)(c’est une geek oué oué), elle a fondé son blog The Other Art Of Living il y 4 ans et elle est, je crois qu’on peut le dire, l’ambassadrice internashionole de la bonne humeur. Sophie a créé un concept unique, franchissant la barrière du digital vers le In Real Life avec ses Good Mood Class. Un moment où des intervenants répondent à des questions du type « comment utiliser ses intuitions? » (question fondamentale à mes yeux) et où tout le monde ressort de là avé la grosse banane. Voici Sophie.

Quel est ton remède quant tu n’as pas envie d’aller travailler ? 

Si j’ai vraiment, mais alors, vraiment pas envie… Je n’y vais pas! Mais j’avoue que c’est rare car j’ai toujours 1500 projets en tête qui m’excitent.

Comment fais-tu pour trouver des respirations ou t’échapper du quotidien ?

J’essaye de déjeuner avec mes copines ou de faire mes rendez-vous pour le blog à l’heure du déj’. Du coup, j’ai le sentiment d’avoir plusieurs journées dans une journée.

Quel est ton rapport aux informations (télé, radio etc) ?

À part l’actualité des news sur la home de QWANT, je n’y suis pas du tout accro. Je crois que je vis dans une bulle depuis 36 ans et j’essaye d’y rester. Quand je commence à regarder les infos, je veux tout savoir, tout regarder, tout comprendre. Je ne peux pas m’arrêter. Et vu ce qui se passe actuellement dans le monde, ça ne me fait pas du bien… Alors, parfois, je préfère m’en tenir éloignée tout en sachant que ça existe.

Quel rapport entretiens-tu avec les réseaux sociaux ? Ressens-tu le besoin de t’en préserver ? Est-ce que ça te pousse à te comparer aux autres ?

Je crois qu’on peut dire que je suis super connectée !!!  Entre mon job de responsable de la communication chez Qwant et mon blog, je suis sur tous les fronts : Twitter pour Qwant, Instagram pour moi, et récemment un peu sur Snapchat. Comme je suis une communicante, j’adore les réseaux sociaux. Je trouve génial de pouvoir découvrir des choses en permanence. Mais c’est très chronophage, il faut savoir s’arrêter. Je n’aime pas non plus le côté « vie à travers l’écran », j’ai vraiment des limites. Chez Qwant, notre job est le respect de la vie privée, donc quand j’expose ma vie, je le fais en connaissance de cause. Je montre ce que je veux en m’en servant comme d’un outil et une vitrine pour mon travail. En revanche je ne suis pas du tout dans la comparaison. Au contraire, j’adore que tout le monde puisse s’exprimer à sa manière et librement.

Qu’est-ce que tu préfères manger le midi et comment ?

C’est souvent la même chose : l’Espérance. C’est la petite brasserie à côté des bureaux de Qwant, rue de l’université. C’est 100% fait maison, on y est comme chez nous et ils font les meilleures frites de Paris. Si je n’ai pas trop le temps, je mange un sandwich de l’Épicerie Générale. Et quand c’est la fête parce qu’une copine vient me rejoindre dans le quartier, on va chez YEN.

Qu’est-ce que tu fais pour te détendre 5 min dans la journée ?

Je joue avec mes enfants ou je fais de la guitare.

Tu as des enfants, trouves-tu du temps pour toi ? Quels sont tes conseils pour réussir à en trouver ?

Je vis un peu chaque jour comme si c’était le dernier. Chaque journée doit avoir un pourcentage de tout : travail, famille, love, kiff… Je crois que j’ai développée une théorie : celle du  » c’est pas grave « . Ça change la vie, essayez! Donc je fais comme je peux, au mieux, et puis si ce n’est pas exactement comme prévu, c’est pas grave. Et tous les jours, je me rappelle que j’ai une chance incroyable.

Quels sont tes exutoires préférés au stress ?

La musique, la danse, les massages et le sport en général. Avant je faisais pas mal de yoga mais maintenant je fais du Pilates 1 à 2 fois par semaine. J’adore, c’est vraiment très complet et profond.

Que fais-tu pour prendre soin de toi ?

j’essaye de penser à respirer profondément. Je fais attention à ce que je mange. Je tente d’avoir la bonne posture et des pensées positives en tête! Je passe beaucoup de temps dans ma salle de bain aussi. Le soir, je prends une très longue douche brûlante ou un bain avec des huiles essentielles. J’ai vraiment besoin de me couper de tout et que ça sente bon. Après, je me mets plein d’huile ou de crème partout: les senteurs sont mes repères.

Qu’est-ce qui te complexe chez toi et comment gères-tu cela ?

À part le côté physique ( j’aimerais bien perdre quelques kilos), je ne pense pas en avoir vraiment…  J’accepte tous mes défauts! Bon sinon, j’aurais bien aimé savoir jouer pleins d’instruments.

Qu’est-ce que tu aimes chez toi ?

Mon humour ? ahahha.

As-tu des vêtements/ chaussures doudou ?

Oui, ce sont également des repères: leggings + grande chemise + gilet en cachemire + perf’ en cuir + baskets.

Qu’est-ce qui te rend le plus heureuse ?

Ma famille.

J’ai besoin de followers pour fanfaronner auprès de mon ex. Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *