La provoc’ selon Dior

dior-couture-fw15

Il y a deux jours, lundi 26 janvier, la maison Dior présentait son défilé de Haute Couture.

Les souliers sont régulièrement assez décevants, voire inexistants. La magnificence des robes absorbant toute la lumière. Comme si, avec ces tenues à plus de mille heures de travail, bardées de paillettes et de soieries précieuses, il ne fallait pas en faire trop. Ou alors, les créateurs jouent sur le décalage. Ainsi, l’année dernière, chez Dior comme chez Chanel, les mannequins défilaient en baskets (de luxe certes, près de 900 euros la paire) mais en baskets quand même.

Lundi les mannequins étaient chaussées de cuissardes montantes jusqu’à une destination inconnue xxx, en latex rouge, orange et bleu. Un contraste saisissant entre les valeurs bourgeoises véhiculées par la mode de Dior depuis plus de 60 ans et celles que notre cerveau associent à ce genre de grandes pompes.

dior-couture-fw15-close-up

Visuellement, entre cet espèce de plastoc brillant aux couleurs vibrantes et les robes brodées, c’était magnifique.

En terme de sens, cela s’apparente à une provocation en zone de confort. Pas vraiment de risque pris, la cuissarde étant (attention breaking news), la shoes de la saison (vous allez voir, vous aussi ça vous titillera de plus en plus au cours des prochains mois). Sa symbolique de trottoir étant partiellement évaporée…

Ou comment faussement choquer la bourgeoise. Dior défenseur très discret de la cause du sexy (selon l’emploi très particulier de « discret » dernièrement redéfini par madame Christine Lagarde).

À 10 millions de partages, je me mets toute nue en Loubout’ à Répu.

18 commentaires

  1. handMODE - 28 janvier 2015 - Répondre

    « In a very discrete way » (en même temps Christine s’est affichée Charlie alors elle n’est plus à ça près…) la forme 70’s de Dior m’a fait penser à celle de LV. Perso ça ne me parle pas du tout, je trouve les talons peu harmonieux, enfin c’que j’en dis…

    1. Mathilde Toulot - 28 janvier 2015 - Répondre

      @handMODE Les talons sont très trèèès concepts… comme le reste d’ailleurs !

  2. Miss Glitzy - 28 janvier 2015 - Répondre

    J’aime assez le côté « jambes trempées dans le latex bien siliconé pour un rendu luisant » et les couleurs vibrantes. Moins fan du talon. Quant à porter des cuissardes en latex… Et j’adore ta conclusion :-)

    1. Mathilde Toulot - 28 janvier 2015 - Répondre

      @Miss Glitzy J’adore ta description ! C’est tout à fait cette impression : les jambes trempées dans le latex. bise :)

  3. Hélène - 28 janvier 2015 - Répondre

    visuellement c’est vrai que c’est sympa, le montant, le brillant, les couleurs, mais ça serai nettement plus harmonieux et agréable à regarder s’il y avait des jambes dans ces cuissardes, avec des cuisses, des mollets, tout ça….

    1. Mathilde Toulot - 28 janvier 2015 - Répondre

      @Hélène Ouh bah ça, si seulement on arrêtait de nous demander de nous identifier à des gamines de 15 ans pas encore formées…

  4. Baby Sandy - 28 janvier 2015 - Répondre

    Un beau retour aux cuissardes vertigineuses grâce à ce clin d’oeil puisé une fois de plus dans les belles années colorées qu’étaient 60’s/ et 70’s …
    Petit rappel sur Pierre CARDiN , Paco RABANNE et Yves SAINT LAURENT de l’époque ! J’adore !

    http://babysandyblog.blogspot.com

    1. Mathilde Toulot - 2 février 2015 - Répondre

      @Baby Sandy Oui, c’est vrai la référence à l’univers plastico-futuriste de Cardin et Rabanne est bonne !

  5. virginie/mode9 - 29 janvier 2015 - Répondre

    Je veux être une barbie girl ! Ça va m’obséder cette histoire ! :-)

    1. Mathilde Toulot - 2 février 2015 - Répondre

      @virginie/mode9 Ah ouais ?? Tu vas les tenter (enfin le prix doit être à la hauteur de l’entrejambe de ces cuissardes…) ?

      1. virginie/mode9 - 8 février 2015 - Répondre

        Bah ouais, si ils en sortent chez Zara, je fonce ! :-) (ou demande à ton pote chez Mellow d’en faire, il aura au moins une cliente !)

        1. Mathilde Toulot - 11 février 2015 - Répondre

          @virginie/mode9 Mais tu as raison, je vais demander à Julien Granero… Il sera peut-être d’accord !

  6. Irina Strugovets - 29 janvier 2015 - Répondre

    Choquant – oui, Beau – no, Dior – nooooooo!
    Ici il y a un superb photo de modèles en ces cuissardes sans charme de podium http://le21eme.com/musee-rodin-paris/

    http://godsaveshoes.com/

  7. Irina Strugovets - 29 janvier 2015 - Répondre

    Choquant – oui, Beau – no, Dior – nooooooo!
    Ici (le21eme point com/musee-rodin-paris/) il y a un superb photo de modèles en ces cuissardes sans charme de podium.

    godsaveshoes.com

    1. Mathilde Toulot - 2 février 2015 - Répondre

      @Irina Strugovets Oui, je vois cette photo, c’est drôle que Dior ait laissé les modèles sortir comme ça !

  8. Alinea2a - 29 janvier 2015 - Répondre

    Je suis ton blog depuis quelques temps. Mon amour des chaussures m’a conduit jusqu’ici et, au détour des posts, j’aime à me rendre compte que, comme moi, tu penses que tout cela n’est pas si futile… Et puis, j’aime aussi trouver, comme dans ce post, une petite référence  » discrète » qui me parle.
    Enfin, pour revenir au registre de départ, je pense que l’on devrait noyer tous les nuls qui inventent des chaussures pour les défilés chez Dior et Chanel!!! Un vrai crime!!
    Heureusement, sainte miuccia sait, elle, faire des chaussures qui répondrent à ses vêtements comme des évidences!

    1. Mathilde Toulot - 2 février 2015 - Répondre

      @Alinea2a Ah l’équipe de Miuccia est très très forte ! Mais j’aime assez ces cuissardes en latex au look de bonbons… même si elles sont immettables !

  9. C’est très conceptuel :o

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com