Comment une chaussure peut-elle changer votre vie (au moins pour 5 min) ? #4

nicholas-kirkwood-ss15

Quand j’étais plus jeune et que j’étais encore sceptique, j’avais presque jeté mon verre d’eau à la figure d’un psy que j’interviewais. Comment osait-il avancer que les femmes adorent les fringues parce qu’elles ont besoin de soutenir le désir ? Je n’avais pas compris. Pas saisi la subtilité : il ne s’agit pas pour les femmes de se donner un objectif dans la vie par le biais des fringues mais d’agrémenter de fringues la quête des objectifs.

L’idée est d’habiller le quotidien parce que c’est lui qui est monotone, pas notre âme.

Les fanfreluches, c’est s’assurer qu’aller chercher la baguette sera une fête.

C’est offrir le plaisir du beau aux yeux de tous.

C’est caresser notre cerveau endolori par le réveil trop matinal.

C’est prendre les petits esprits par surprise et voir grand soi-même.

Demain, j’ai décidé que je porterai ces sandales-compensées-spartiates-à-impression-d’affiches-japonaises-des-années-70-et-lanières-en-cuir-perforé-pour-jeux-de-graphisme-façon-geisha-du-soleil-couchant, elles sont signées Nicholas Kirkwood printemps-été 2015.

(et je peux vous dire que ça va faire monter la température rue Lepic).

(dans ma tête en tous cas).

Je crois qu’il faut le reconnaître, ce post touche au génie. Partagez :

12 commentaires

  1. Sol in Paris - 2 février 2015 - Répondre

    Excellente idée Mathilde ! J’approuve, fais monter la température de la rue Lepic. Je trouve que tu résumes bien le pourquoi on ne sort pas juste en tatanes confortables. Prendre un peu de hauteur, imaginer les regards, se redresser, être plus belle (au moins dans sa tête !).

    1. Mathilde Toulot - 3 février 2015 - Répondre

      @Sol in Paris Merci ! des bises :)

  2. Elli - 2 février 2015 - Répondre

    mais tu risques de tomber sur les pavés !!! :-)))

    1. Mathilde Toulot - 3 février 2015 - Répondre

      @Elli je suis rôdée aux pavés maintenant… Je ne sais plus marcher que sur ça ! :)

  3. David - 3 février 2015 - Répondre

    Mince, je n’étais pas rue Lepic ce matin…Tu ne passes pas à Levallois dans la journée ?

    1. Mathilde Toulot - 3 février 2015 - Répondre

      @David C’est pas prévu !

  4. Gaëlle - 3 février 2015 - Répondre

    Ah oui quand même !! Je n’étais pas rue Lepic ce matin, mais tu as dû déjà sortir chercher ta baguette, je sens une onde de chaleur se propager vers le nord du 18ème, une douce lumière traverse mes fenêtres, en provenance du Sacré Coeur, là tout de suite. Record de ponte aujourd’hui au poulailler de la Recyclerie, pour sûr ;-) Trop forte, Mathilde !!

    1. Mathilde Toulot - 3 février 2015 - Répondre

      @Gaëlle C’est pourtant pas difficile de faire bouger les choses et de changer le monde ! ;)

  5. Je confirme: une paire de chaussures peut en un rien de temps changer l’estime et la perception de soi. Et ça, ça change la vie.

  6. Balibulle - 4 février 2015 - Répondre

    Agrémenter de fringues la quête des objectifs… <3
    VOILÀ un mantra qui me parle.
    Et aussi… Alerte copie inspirée !
    Sergio Rossi : http://majawyh.com/wp-content/uploads/1413832124.302749.IMG_4089.jpg
    e-shop Zara right now : http://static.zara.net/photos//2015/V/1/1/p/2604/001/009/2/w/1024/2604001009_2_5_1.jpg?timestamp=1422481195799
    Encore une mission pour le Dr Shooooes.

    1. Mathilde Toulot - 4 février 2015 - Répondre

      @Balibulle Han !!! Élémentaire ma chère Babibulle… L’enquête est lancée…

  7. virginie/mode9 - 8 février 2015 - Répondre

    Nos atours c’est de la libido en barre ! Je peux te dire qu’on est chaude comme la braise, nous les modasses ! haha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com