Faire un troisième enfant.

Dr-Shooooes-pregnant2

Voilà, surprise! Nous attendons une petite fille pour cet automne.

(On hésite encore pour le lama)(c’est qu’il faudrait déménager)(« cherche 4 pièces à Paris avec possibilité de fourrage »)(aïe)

3 enfants. 3. Je vous avoue, je commence à peine à réaliser mais je m’épate moi-même. Oh je le voulais ce pti troisième. Je l’ai mûri, désiré et fabriqué. Ce n’est pas un accident, comme on me le demande parfois. Non non, je suis bien une folle consentante. Et ça m’épate. Ça fait une grande famille tout ça.

Je n’ai jamais eu de plan de carrière concernant les enfants. Jusqu’à ce que je sois enceinte de mon premier, j’y étais même totalement indifférente. C’était pour-plus-tard-quand-je-serai-grande. J’étais dans ma vingtaine, j’avais autre chose à penser et je me sentais déjà toute pleine de m’occuper de moi.

Mon premier fut une surprise (bon, je sais comment on fait les enfants quand même). Il a bouleversé ma vie d’une façon inattendue : en venant au monde, il a certes donné naissance à la mère en moi mais il a aussi boosté la femme. Oui, je fais bien le distinguo entre la mère et la femme en moi. Ce sont deux entités différentes qui n’ont pas les mêmes intérêts et les dissocier aide à y voir clair dans ses sentiments et ses besoins. À garder une part de sa vie pour soi. Bref, la femme en moi a gagné en confiance tout en perdant le temps des futilités.

Le deuxième fut une évidence. J’adore avoir une sœur, j’adore ma sœur (même si c’est une relation parfois difficile et pleines de passions) et Thomas, mon cher et tendre, en veut encore à ses parents d’être enfant unique. Un deuxième, une évidence donc.

Et c’est là que l’envie folle d’un troisième a commencé à germer. M’autoriserais-je ce point de basculement vers la famille nombreuse? Avec deux garçons, n’était-ce pas un désir ambivalent d’avoir une fille qui se présentait ?

Au fil des mois, des années, mon désir a mûri. Notre désir bien entendu. Travailler autant que je le fais et avoir plusieurs enfants requiert un foyer à la hauteur, avec un père engagé à fifty-fifty.

J’ai sondé en moi en permanence si j’étais autant prête à accueillir une fille qu’un garçon. Je devais avoir envie d’un enfant, et non d’une fille. Je devais être prête à faire le deuil d’une relation mère-fille  que je n’aurais peut être jamais.

J’ai eu tellement de doutes : je demandais à tous les gens issus de fratrie de trois s’ils avaient été heureux, je me questionnais, aurais-le temps de m’occuper des trois à parts égales, devrais-je renoncer à une partie de mes projets ?

Et puis, le désir était si fort. Il a bazardé tout le reste.

En vré de vré les amis, je suis toujours assaillie par des TONNES de doutes (c’est le sel de la vie n’est-ce pas ?). Mais je reste aussi très disponible aux changements et à tout ce qui va se mettre en place. Je suis curieuse. Chaque enfant qui arrive comble la mère en moi et apporte de nouvelles perspectives à la femme de manière inédite.

J’ai déjà commandé à Christian (Louboutin) une paire de Pigalle en 21. Je vous tiens au courant de la suite.

Alertez la terre entière de l’importance de ce sujet, partagez :

27 commentaires

  1. Naomi - 10 juillet 2016 - Répondre

    Mathilde !!! C’est génial, félicitations à vous, je me réjouis vraiment pour vous !!
    C’est très joli tout ce que tu dis, et moi ce que je retiens par-dessus tout le reste c’est la notion de désir, et je crois qu’à partir du moment où le désir existe si fort, eh ben, il faut l’écouter, et puis c’est tout !
    Une petite fille ! UNE PETITE FILLE !!! Mais c’est génial. Et effectivement je te comprends, je crois que moi aussi j’aimerais avoir une fille (même si je serais très heureuse de n’avoir que des garçons) (j’en parle comme si j’avais actuellement la possibilité d’avoir des enfants) (parce que j’avoue, ça me fait rêver !), parce qu’il y a quand même quelque chose de spécial dans la relation d’une mère à sa fille et d’une fille à sa mère.
    Moi je voudrais bien savoir comment réagissent les deux adorables petits garçons qu’on voit souvent en photo sur instagram ? Une petite sœur, ça va leur changer la vie… :)
    J’ai un frère et une sœur et je chéris plus que tout mes souvenirs d’enfance à leurs côtés. Quelle fête permanente c’était à la maison ! Et quelle joie de grandir en pouvant s’appuyer sur des êtres qui partagent avec nous tant de choses, mais sont à la fois tellement uniques et différents de nous.
    Bref, c’est super, et je vous souhaite d’être très heureux tous les cinq !!!
    Je t’embrasse super fort pour l’occasion, mes amitiés à toute la famille ! :)

    1. Dr Shooooes - 10 juillet 2016 - Répondre

      @Naomi Merci Naomie pour tous ces mots. Le grand, Alphonse, a émis quelques inquiétudes au début mais on a su les identifier et le rassurer. Il est content et voulait une petite soeur (pour de multiples raisons je pense lol). Le plus jeune comprend ce qu’il comprend… Il est inquiet et on le constate par son rapport angoissé à notre présence/absence. Il sent bien qu’il va se passer qq chose de big big !! héhé. Mais je crois que le bonheur du grand doit le rassurer. On les observe et on cherche à les accompagner du mieux qu’on peut… Source infinie de réflexions et d’analyses. J’adore lire que tu as été heureuse avec ton frangin et ta frangine ! Quelle place avais-tu ?

      1. Naomi - 10 juillet 2016 - Répondre

        Les enfants ont vraiment une manière très particulière d’aborder les grands événements de la vie, et ce doit être passionnant de les voir évoluer et grandir… :)
        Moi j’étais la cadette, un an de moins que ma sœur aînée et deux ans de plus que mon petit frère. Aujourd’hui je suis très proche de mon frère, on partage la même manière de voir le monde, le même humour, on se comprend très bien. C’est plus compliqué avec ma sœur, ça a toujours été plus compliqué, on est vraiment très différentes de caractère, mais bien évidemment je l’aime plus que tout malgré nos incompréhensions. La fraternité ou la sororité sont des liens complexes, sources de beaucoup de joies, mais parfois peuvent s’avérer difficiles à gérer, et nous font réfléchir à nous et à notre rapport à l’autre… Bref, la vie est vraiment une chose passionnante. ;)

        1. Dr Shooooes - 10 juillet 2016 - Répondre

          @Naomi « La vie est vraiment une chose passionnante », tellement tellement d’accord avec toi :)

  2. HappyLilly - 10 juillet 2016 - Répondre

    Nous, on est trois. Trois filles! On s’est beaucoup engueulé mais trois, crois-moi, c’est super!
    Au point que je ne considère pas que trois fassent une famille nombreuse. (il est chouette ton article). Cette petite fille qui va grandir en regardant toutes ces shooooooes!

    1. Dr Shooooes - 10 juillet 2016 - Répondre

      @HappyLilly Si ça se trouve, avec ses deux grands frères, elle sera en mode Lara Croft, boots à crampons et me traitera de ringarde avec mes chaussures à paillettes ahaha… j’en ris d’avance ! Contente de lire que tu as aimé être trois :) des bises

  3. Lili Barbery Coulon - 10 juillet 2016 - Répondre

    j’ai déjà tout dit en message privé mais j’élargis la base des commentaires: BRAVOOOOOOO. Ca me rend très heureuse pour ta jolie famille, pour toi, et fille ou garçon, ce petit bébé sera une merveille, j’en suis certaine!

  4. sophie - 10 juillet 2016 - Répondre

    bravooooo mathilde!! j’adore les grandes familles car je suis fille unique mais elevee avec plein de cousins! tu es épatante car je sais le rythme que c’est deja avec 2 , je me pose d’ailleurs souvent la question du 3 eme… mais le quand reviens souvent, donc pour l’instant je me dis que c pas grave, 2 pour l’instant ca ira :) C’est genial 2 garcons et 1 fille plein de bisous a toute la famille <3

  5. Benedicte D. - 10 juillet 2016 - Répondre

    Si vous êtes obligée un jour de déménager moi je crois que ce ne sera pas pour le lama mais pour le dressing de chaussures !!!!…
    Il faut se préparer à ressentir une vraie difference entre deux et trois enfants, je l’ai vécu avec ma fille qui me disait que tout était un peu plus compliqué, transports, faire garder, un peu moins de résistance aux nuits trop courtes, et deux autres enfants qui réagissent parfois de manière imprévisible et qu’il faut aussi accompagner…..Le regard des autres change aussi sur cette famille qui passe à cinq……Mais le dernier a 10 ans maintenant et elle n’imagine même pas qu’il pourrait ne pas être là !!!!….Et moi non plus !!!!!….Alors je vous souhaite à tous plein de bonheur ensemble…..
    Chouettes chaussures , elles m’ont l’air confortables pour porter un ventre rond pendant l’été !!!

  6. Anne - 10 juillet 2016 - Répondre

    Félicitations Mathilde c’est une superbe nouvelle !
    Petite question indiscrète quel est ton âge ? J’ai moi aussi deux garçons mais hésite pour un troisième :-)

    1. Dr Shooooes - 10 juillet 2016 - Répondre

      @Anne Bonsoir Anne, merci pour tes félicitations. J’ai 37 ans. J’ai eu mon premier enfant à 30 ans. Je me sens en forme mais beaucoup plus « fatiguable », à cause des 2 autres…

  7. Ana Serzedelo - 10 juillet 2016 - Répondre

    Chere Matilde,

    Felicitations!! C-est super. Je suis suis issue d-une famille de 5. Je suis la troisieme, et c-est la meilleure chose du monde que d-etre nombreux. Surtout en adulte le rapport entre freres et soeurs et super enrichissant et, surtout, on s-amuse toujours tous ensemble. Et ;a, pour les parent ca doit etre top (clavier americain, desolee).

    J ai une vision tellement idilique de ca que je viens d avoir ma troisieme fille il y a 4 mois. Et crois moi que la decision m a cout]e. nous commencions a etre confortables (les autres on 7 et 5 ans et mon mari a une fille de 10 ans de son premier mariage), a pouvoir voyager avec les filles et tout chambouler avec un bebe, c est un peu masochiste.

    Mais elle est la et c est merveilleux. Ma fille du milieu a ete un peu inquiete au debut mais la tout est calme et les filles adorent leur petite soeur (bon, qui a un interet limite, pour l instant, convenons en).

    bisous

    PS> Allez le Portugal!!!

    1. Ana Serzedelo - 10 juillet 2016 - Répondre

      desolee pour les fautes.

    2. Dr Shooooes - 11 juillet 2016 - Répondre

      @Ana Serzedelo Merci pour ton retour d’expérience ! Oui, je suis très attentive au plus jeune (le futur du milieu), il est encore petit pour comprendre ce qui se passe, même s’il sent que quelque chose de big big arrive, mais j’ai l’impression que la position du milieu n’est pas évidente… Je voudrais l’accompagner le mieux possible. BRAVO pour hier (j’ai crû comprendre que tu les supportais hein), je suis très heureuse pour le Portugal : c’est toujours beau les premières fois :)) bises

  8. ELo - 11 juillet 2016 - Répondre

    Fffffffouououou, c’est très émouvant. Tellement mystérieux ces petites vies qui arrivent. On ne sait pas ce qui nous attend. Bravo Mathilde, ça va être superbe. Et toi tu vas être superbe ))

    C’est marrant que tu parles de la mère et de la femme. ça me fait penser que je me suis longtemps considérée comme une fille qui avait des enfants. Le statut de Maman c’était pour de vraies adultes… Et j’ai eu cinq filles, en gros adieu la relation mère-fils rêvée. Et c’est top. Et cette géante famille, m’a obligée à devenir une Maman et plus une ado attardée qui a des enfants. A faire passer les bébés avant la fête, et le boulot après les chagrins d’enfant. Pourtant j’ai toujours l’impression qu’il manque quelqu’un à table, et que ce n’est pas si énorme que ça. Juste fabuleux.

    Du coup je suis trop émue par ton post et je suis sûre que ça sera génial. Que ton chéri va chavirer pour cette petite bébée, ses frères aussi, sa maman aussi.

    Beaucoup de bisous pour ces mois et cette vie à venir!

    1. Dr Shooooes - 11 juillet 2016 - Répondre

      @ELo Merci beaucoup pour ton message :) 5 filles, wahou, quelle famille ! Bravo

  9. Géraldine - 11 juillet 2016 - Répondre

    Félicitations, mazeltov et tout et tout ! Quelle jolie nouvelle, et quelle jolie façon d’en parler :-) Moi je suis la première d’une fratrie de trois, j’ai deux petits frères que j’adore, on est vraiment très liés… Quoi de plus équilibré et solide qu’un triptyque ? D’ailleurs j’en suis tellement convaincue que parfois, je me surprends à m’imaginer avec trois enfants… Alors que notre deuxième est arrivée il y’a seulement quatre petits mois. Bref, les enfants c’est trop bien, t’as bien raison d’en faire plein ^^

    1. Dr Shooooes - 11 juillet 2016 - Répondre

      @Géraldine Oui ! Je suis très interloquée par l’apparition de la polémique : « j’ai regretté d’avoir un enfant » (Libé du jour je crois). C’est vrai que c’est très dur d’avoir des enfants (la fatigue, la privation de liberté etc) mais quand même, le bonheur l’emporte sur le boulet !

  10. Agathe Molines - 12 juillet 2016 - Répondre

    Wahou!!! c’est génial comme nouvelle! Félicitations à vous deux!! Je viens aussi d’une fratrie de 3 enfants (je suis celle du milieu et j’ai deux frères) et j’adoreeeee mes frères! Alors bien sûr on s’est bien battus quelques fois mais qu’est qu’on à pu rire et même si j’étais la fille et une vraie fifille hein (du genre à mettre tout ses bijoux en plastocs pour aller à l’école) et bien j’ai quand même partagés des moments géniaux avec mes frangins! Je n’ai pas encore d’enfants mais j’adore l’idée d’en avoir 3 peut-être qui sait :)!! En tout cas je me réjouis pour vous de cette heureux événement à venir !!

    1. Dr Shooooes - 12 juillet 2016 - Répondre

      @Agathe Molines J’adore cette tribu que je construis autour de moi… C’est dur, ça prend du temps et de l’énergie d’être parents, mais c’est une expérience inouie. Qui enrichit tellement. Le truc c’est qu’il ne faut pas s’oublier soi-même, c’est la clé. J’adore lire que tu as été heureuse avec tes frangins :) des bises

  11. virginie/mode9 - 12 juillet 2016 - Répondre

    Félicitation !! :-) Tu vas voir, une fille ça roule tout seul !

    1. Dr Shooooes - 12 juillet 2016 - Répondre

      @virginie/mode9 Héhé, j’en doute pas :) déjà les garçons c’est simple alors les filles… J’en CROIS PAS UN MOT !!! loool

  12. Ele - 13 juillet 2016 - Répondre

    Félicitations!
    Je n’ai jamais connu ce désir dont tu parles. Avoir des enfants ne me correspond pas. Mais ce que j’aime c’est voir les femmes avoir ce qu’elles désirent. Que ce soit des enfants, des voyages, de l’aventure ou des Louboutins. Je te souhaite tout cela à la fois.

  13. Titli - 4 août 2016 - Répondre

    Bravo !! Je ne commente pas souvent mais c’est le genre d’événement qui me touche. Je suis jeune et pas pressée du tout .. mais la maternité m’émerveille.
    Je suis moi même dans un fratrie de trois enfants (je suis la fille au milieu de deux garçons), et de mon expérience … c’est génial.
    Déjà, avoir les 2 sexes dans une portée de louveteaux, ça permet à soi, et aux enfants d’aborder des questions de la vie différentes, et quelque part d’avoir une certaine complémentarité de l’apprentissage. Et en tant que parents, j’imagine que cela apporte aussi différentes ondes, ressentis, comportements, préoccupations variées mais qui sont encore une fois complets. Et puis comme tu le dis .. pouvoir construire une relation mère-fille, je crois que c’est quelque chose de très fort.
    Non pas que mère-garçon ne le soit pas .. mais c’est différent. Et en tant que femme, on se dit justement que l’on peut peut-être transmettre plus de choses à une fille, ce qui est tout à fait vrai à mon sens. J’ai la vingtaine, et ma mère m’a et m’apporte tant !!
    Et tu vas voir, les fringues pour les petits filles .. c’est de la foliiiiie (si je pouvais je me ferai refaire plein d’habits qu’on trouve au rayon 4-5 ans hahaha)
    Très contente pour toi ! Passes un bel été

    1. Dr Shooooes - 3 septembre 2016 - Répondre

      @Titli Merci pour ton message qui me touche beaucoup :) (même avec du retard)
      Je suis persuadée qu’avoir une fille est une expérience magnifique pour une mère. C’est pour cela que je posais tant de questions sur le troisième, il fallait que je sois prête à accueillir un garçon (car, comme tu t’en doutes, on ne choisit pas!). Pour l’instant les échographies disent que c’est une fille et je ne peux pas m’empêcher d’attendre de voir réellement de mes yeux !! lol bises et bonne rentrée à toi

  14. Amanda - 31 août 2016 - Répondre

    Bonsoir Mathilde et félicitations pour cette heureuse nouvelle!
    Je suis moi-même en plein questionnement quant à un troisième enfant (jai déjà un garçon et une fille) et si ce n’est pas indiscret, comment as-tu su que tu étais aussi prête à accueillir une fille qu’un garçon? C’est une question que je sonde en moi, et je n’arrive pas vraiment à savoir si je ne cherche pas inconsciemment à avoir une seconde fille…
    Je te souhaite une belle rentrée en tous cas!

    1. Dr Shooooes - 3 septembre 2016 - Répondre

      @Amanda Ah lala les réseaux obscurs de nos désirs… Je n’ai pas eu de déclic en particulier, j’avais le désir d’un autre enfant. J’ai déjà 2 garçons et je vois à quel point ils sont différents. C’était un enfant que je voulais pas une fille. Même si, l’arrivée d’une fille nous comble particulièrement de joie. Il y a des questions à se poser : Est-ce que tu te sens prête à recommencer ? Aux nuits du début ? Au bébé de 15 mois qu’il faut surveiller sans avoir 5 min pour soi ? tous ces trucs qui sont tellement difficiles quand même… Mais même si tu désires une fille, et que tu as un garçon, tu seras heureuse non ? Peut-être que tu auras une déception au moment de l’échographie (je sais de quoi je parle) ou à la naissance si tu attends, mais quand tu auras cet enfant… Tu l’aimeras ! Et tu verras, il sera bien différent de ton premier garçon, idem si c’est une fille ! Je ne sais pas trop si cette réponse te porte quelque part, ça me fait toujours plaisir d’échanger sur ce sujet en tous cas :) Bises et bonne rentrée à toi aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *