News of the shoes : tout ce qu’il faut savoir en ce moment.

Vous avez dû le sentir à mon peu de régularité ces derniers temps, j’étais par monts et par vaux : shootings à styliser, article à rédiger, enfants à bichonner, interviews à écouter, Eurostar, métro, dodo. Voilà.

Mais rien ne m’échappe, mon shoe-oeil est grand ouvert. Il s’écarquille, opine, désire et cela, même en période de maxi pressage de citron.

Et si on en discutait ?

kim-kardashian

D’abord, j’ai constaté que Kim Kardashian (oh allez, faites pas la fine-bouche, vous voyez très bien qui c’est) avait déniché un look tout à fait approprié pour le premier anniversaire de sa gamine. Ces spartiates montantes en cuir taille 17 sont absolument parfaites, non ?

christo-olympia

Ensuite, j’ai été scotchée (encore) par le dynamisme de Charlotte Olympia. La créatrice anglaise s’est amusée à proposer à des artistes contemporains de s’emparer de son escarpin emblématique, celui avec un gros compensé, pour en faire une shoesoeuvre-d’-art.

Je ne peux pas tous vous les montrer, mais ci-dessus, l’interprétation de Christo.

CindySherman-Olympia

Et celle de Cindy Sherman.

Édit du 30 juin : à la demande d’Eugène Riconneaus, et par respect pour lui, je masque les croquis de la collection jusqu’au 10 juillet, date de la présentation de la collection à la presse. Post à suivre ?

Puis, j’ai appris une info trop trop bien mais il n’y a guère que moi pour s’en réjouir. Il s’agit de la prochaine collaboration entre Minelli et le jeune créateur Eugène Riconneaus. Vous ne le connaissez pas du tout, c’est normal, mais il gagne terriblement à l’être. Il est tout jeunot, un peu planant, collé à son skateboard et pourtant il secoue le cocotier de la pompe. Escarpins avec dents de requins, skateshoes-cuissardes (oui vous avez bien lu), il ose tout. Ce croquis de la collection à sortir en septembre prochain m’intrigue, quelle sera sa marge de manoeuvre chez le géant du soulier ?

ellen-portia

J’ai vu que Portia de Rossi (à gauche) faisait du shopping avec sa chérie, Ellen de Generes, en portant les « ugly shoes » Prada de l’été 2014. Elle a osé. Et je la trouve très chic. Bonne surprise.

marni

De mes réflexions shoesesques, j’en suis là : comment rester chic et propre des pieds, quand, raisonnablement, il fait trop chaud pour porter autre chose que des sandales ? (vous avez 4 heures). Ces sandales Marni m’inspirent mais à mon banquier, ça ne lui fait ni chaud ni froid.

Une idée ?

Aidez moi à devenir célèbre, ça fera plaisir à ma mère. Partagez :

6 commentaires

  1. Gaëlle - 27 juin 2014 - Répondre

    Bonjour Mathilde, merci d’être revenue nous mettre notre dose de shoes !
    Hé non mais ho ! si si, je connais Eugène Riconneaus, même que je viens d’acheter une paire de sneakers en soldes, vu que j’étais furax d’avoir raté celles de la saison dernière… Je suis allée là, c’est très bien et on trouve des marques pas des masses distribuées en France : http://www.departementduluxe.com/manufacturer.php?id_manufacturer=62
    Ok, c’est un chouille moins original que le modèle cuissardes, mais je suis sûre de les porter à la rentrée :-)
    Pour la question, je répondrai simplement : porter tes sandales de curé dorées, et même le sable des Tuileries n’atteindra pas tes pieds :-)
    Bonne journée !

  2. La Fée - 27 juin 2014 - Répondre

    Siii ! Moi je le connais Eugène Riconneaus ! Même que c’est un gars de La Rochelle. Et donc, je me réjouis aussi car il envoie du bois ! Lui & Minelli, c’est une info que je retiens pour un prochain numéro de LA FEE. Un e-magazine rochelais, donc, si vous voulez aller jeter un oeil…
    En tout cas, bravo et merci pour votre blog. C’est du très joli toulot (on a dû vous la faire 10 milliards de fois, mais c’est irrésistible).

  3. WouuhOuu Eugène Riconneaus x Minelli, le rêve ! ! ! !
    J’espère que pour la peine la collection sera distribuée à La Rochelle ! (celle de Laurence Doligé n’y était pas :()

    http://charles-ray-and-coco.blogspot.fr/

  4. Naomi - 28 juin 2014 - Répondre

    Bon eh ben moi contrairement à mes petites camarades (fayotes !) je ne le connaissais pas ce monsieur Eugène ! Mais maintenant oui et je me languis de cette collab’ fortement désirable !
    En revanche j’espère que la qualité sera au rendez-vous. Je suis assez déçue par mes Minelli x Laurence Doligé : j’ai fait l’acquisition des derbies blanches en cuir craquelé sauf que, en fait quand je marche, ben le cuir s’en va, du coup. Oui, c’est extrêmement frustrant. J’hésite à mettre du blanco à la place des paillettes qui se sont fait la malle (oui je sais, pas très orthodoxe mais vous avez une autre solution ?).
    Je suis interdite de Birkenstock et de tout modèle y ressemblant de près ou de loin par mon mec, à cause de sa haine féroce pour les chaussures « qui font des péniches » (sic) (et des touristes allemands). Oui je sais, on est en 2014… Je sais. Donc même si j’avais les moyens de me payer ces petites folies de chez Marni, je pourrais pas. Les Birk, un Man repeller très efficace ? Je vais me mettre en couple avec une fashionista ; elle sera probablement plus indulgente.

  5. eveange66 - 5 juillet 2014 - Répondre

    J’avoue vraiment ne pas comprendre ni savoir pourquoi il faut ABSOLUMENT (à prononcer avec un accent ridicule, à la Cordula, no comment !) porter des trucs forcément moches mais forcément très chers pour être in… ou se sentir bien ! Zut il existe des myriades de modèles très élégants, simples, en cuir, aérés bon sang. Bon ok ce n’est pas machin qui l’a fait… Pff la vacuité de la fashionista parfois… Même sur Etsy, j’ai trouvé des créateurs de chaussures, avec modèles originaux, à notre taille, de bonne qualité, comme de sublimes sandales simples, en cuir noir ou bien doré, argenté… fabriquées à Chypre ou en Israël (très fort les israéliens à ce niveau), pour une fraction du prix des machins, plus originales et bien moins moches. M’enfin bien sur on en parle pas dans les magazines parisiens ou sur les blogs Innnnnnnnn ca alors ça ne passe pas. J’aime beaucoup (doux euphémisme) les chaussures mais j’aime les chaussures qui me mettent en valeur tout en étant confortables et fabriquées pas des chausseurs, pas de stylistes qui tartinent leurs « créations » de trucs qui brillent (plus y en mieux c’est, ça cache la médiocrité, j’assume mes commentaires dix milles fois !!!), de poils et autres. Bref, on l’aura compris, je suis perplexe sur les bidules Marni (ou autres).

  6. Maquillages yeux marrons - 12 septembre 2014 - Répondre

    WouuhOuu Eugène Riconneaus x Minelli, le rêve ! ! ! !

Répondre à La Fée Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com