IRMA SHOE :
Les bottines Gold d’Elise.

La voyance d’Irma Shoe

Irma aime à regarder dans l’âme des chaussures. La plupart en ont une, pas toutes malheureusement. Certaines ne sont qu’un clone de plastique quand d’autres sont vieilles de  dix mille ans. Regardez attentivement ces bottines aussi majestueuses que dorées. Ne vous laissez pas méprendre, elles ont la forme d’aujourd’hui, certes, mais la maturité de la nuit des temps. Elles portent en elles des générations de femmes puissantes.

Ça se voit que ces bottines sont le résultat de milliers de réincarnations : elles s’en fichent des modes et des couleurs, au-delà des standards, elles sont vivantes parce qu’elles sont fières de l’être. Elles ont des plis à l’âme, des éraflures au coeur, elles ont écumé les bars de Mésopotamie et de Soho. Elles sont nées dans les ors des palais et offrent leur karma insensé à leur insolente propriétaire.

Dans un monde cruel fait d’êtres humains rageurs, une paire de cuirassées dorées aux pieds vous donnent une force insoupçonnée. Elise le sait qui les aime autant pour leur humour que pour l’armure qu’elles dressent entre elle et les cons de toutes parts. Elise oppose à l’absurdité du monde, sa justesse intime des couleurs et des matières.

Elise rêve d’une féminité suprême. Je veux dire, au-dessus des codes établis par une gente masculine d’un autre âge, Elise rêve d’une féminité qui ne dit pas « aime-moi… à tous prix ». Elise préfère la féminité qui regarde dans les yeux pour vous chercher le cerveau derrière les orbites. Pas d’archaïsme ! Plutôt de la séduction qui s’assume, de l’humour qui s’impose, de l’intelligence comme essence de tout.

Elise le sait que ces bottes ont 10 000 ans puisque ces bottes justement lui murmurent des mots d’Homère :

« [Hermès] noua sous ses pieds ses divines sandales, qui brodées de bel or, le portent sur les ondes et la terre sans borne, vite comme le vent […] »

J’ai besoin de followers pour fanfaronner auprès de mon ex. Partagez :

3 commentaires

  1. Géraldine - 2 février 2016 - Répondre

    Quel talent !

  2. Aurore - 2 février 2016 - Répondre

    ça y est, je veux des bottes dorées maintenant! Merci pour cette excellente lecture :)

  3. Elise Monnier - 4 avril 2016 - Répondre

    Mille merci Dame Irma pour votre verve lumineuse ! Je suis traverser par une aiguille extralucide lorsque je lis mon portrait. Tout mon respect et ma gratitude.
    Elise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *