CONSULTATION :
Comment acheter quelque chose qu’on mettra ? #1

Question de : une femme perdue !

Dans la brume de la ville, parmi les montagnes de vêtements, des troupeaux de brebis affamées du look errent sans guide. Est-ce qu’il n’y aurait pas une âme charitable pour faire des signaux de fumée ?


La réponse du Dr Shooooes

Je l’avoue sans ambage : même moi je suis perdue. J’ai beau travailler dans la mode depuis 15 ans, eh bien, on est toujours seule face à la multitude. Face à toutes ces silhouettes qui pourraient être nôtre, qui pourraient être notre histoire ou notre reflet dans le miroir.

On est dans une telle hystérie collective, de consommation les doigts dans la prise que j’ai longtemps été envahie de désirs totalement contradictoires. Le résultat est troublant : on ne sait plus qui l’on est. Je me rappelle mon tout premier stage dans la mode chez Vogue. J’avais 18 ans et je me pointais au journal chaque jour avec un style différent sur le dos. J’avais un costume rayé noir et blanc croisé type mafioso le lundi, un jean avec un simple Petit Bateau le mardi, une robe Grunge à fleurs le mercredi… Il faut bien que jeunesse se passe mais je n’étais pas sereine, je cherchais déjà des bases plus solides à l’époque.

Je commence peu à peu à établir avec sérenité un « costume » fait pour tous les jours qui soit facile ET joyeux. Sans sombrer dans l’uniforme non plus.

Et j’ai expérimenté un bon test pour savoir si on est dans l’erreur quand on s’apprête à shopper.

Je vous raconte une anecdote. En novembre, je vais chez une amie. On s’arrête pour boire un kir (un kir!!) (oui je sais, il était même aux fraises des bois). Magnifique amplitude dans le geste, bravo docteur, non la bouche n’était pas là. Splash. Moralité, il me faut un habit de rechange, là, maintenant, tout de suite. Je traverse la rue, j’entre dans la première boutique et je prends le truc le plus fastoche de la galaxie. Le truc dans lequel je me sens bien, sans me poser de questions, qui correspond à mon style à 100%. Moralité de la moralité : je ne m’en sépare plus depuis que je l’ai acheté. C’était une marinière Petit Bateau, vous l’avez déjà vu 54 fois sur mon Instagram et sur le blog.

Alors le mantra est le suivant :

Quand j’entre dans une boutique, je dois avoir envie de porter ce truc là maintenant tout de suite. Ahooom. S’il est « bien pour une fête chez la cousine Berthe quand elle en fera une » Ahooom « parfaite pour les week ends à la campagne au printemps » Ahooom « bien pour aller avec ce futur jean slim que je n’ai pas encore trouvé chez Zara mais presque » Ahooom (bref vous avez capito) alors c’est plié. Même les pires excentricités doivent être portées en sortant du magasin.

Il faut se défaire de l’idée qu’un vêtement va changer notre vie. C’est nous qui le trainons partout, pas l’inverse.

À 10 millions de partages, je me mets toute nue en Loubout’ à Répu.

11 commentaires

  1. Géraldine - 26 janvier 2016 - Répondre

    avec ce type de mantras on se retrouve avec une montagne de marinières dans son dressing (je parle en connaissance de cause….)

    j’ai une nouvelle règle pour ma part en ce qui concerne l’achat compulsif: je ne m’interdis rien mais le vêtement doit être PARFAIT. je veux dire par là qu’il ne doit rien y avoir qui cloche, même s’il coûte 3 francs 6 sous. je ne dois pas me dire « c’est pas tt à fait ce que je voulais mais ça ira quand même ». je ne dépense plus mon argent sur de l’à peu près.

    1. Dr Shooooes - 27 janvier 2016 - Répondre

      @Géraldine Nan mais attends, j’ai acheté un manteau en fausse fourrure bleu ciel, je voulais le porter en sortant (bon je l’ai commandé à 50% chez Colette.fr), les excentricité sont tapies au fond de nous, certaines nous conviennent, d’autres non. non ?

  2. Chantal - 26 janvier 2016 - Répondre

    Tout à faire d’accord avec toi ! Marre de ces armoires bondées de vêtements improbables qu’on n’a même pas le courage de jeter, attendant la tout aussi improbable Occasion de les porter au grand jour ! Et là, tu te dis, » mais qu’est ce qui m’a pris d’acheter ca ! » …et… retour illico presto dans l’armoire ! Bienvenue dans mon monde Miss SHooooes !
    Ps : vaut également pour les Shoes !!!!!!!!

    1. Dr Shooooes - 27 janvier 2016 - Répondre

      @Chantal Mais oui !! :) des grosses bises Chantal, trop contente de te lire !

  3. Gaëlle - 27 janvier 2016 - Répondre

    Oui alors je vois bien le principe, mais je crois que je serais habillée toujours pareil, du coup ;-) Je veux dire par là, simple et casual, sans fioritures ou presque.
    N’empêche, je me suis dit un truc l’autre jour : les escarpins, c’est triste, mais c’est fini entre nous, y’a rien à faire, je ne les porte jamais, même décalés avec un jean ou un chino. Pourtant je trouve ça tellement beau sur les autres qui y arrivent !
    Je suis d’accord avec le conseil de Géraldine du vêtement qui doit être parfait, mais je n’y arrive pas encore complètement. Et puis les trucs pas parfaits qu’on a déjà, on ne va pas tout virer, quand même, si ?

    1. Dr Shooooes - 27 janvier 2016 - Répondre

      @Gaëlle Mais nan nan, je m’insurge comme pour Géraldine ! On peut sen sentir très soi avec des tonnes de fioritures !! Les escarpins à talon , c’est pas mon truc non plus, j’ai l’impression d’être une femme que je ne suis pas. Les Tango de Valentino par contre… Avec un jean Baggy mmmmmmmmh :) Je suis pour l’excentricité qui nous colle à la peau : regarde ce que je projette de m’acheter dès qu’un gros cachet tombera (je croise les doigts) http://www.farfetch.com/fr/shopping/women/vivetta-combinaison-a-cygnes-brodes-item-11283227.aspx?storeid=9847&ffref=lp_pic_33_15_ c’est complètement farfelu et pourtant tu me vois dedans, hein hein ? (dis oui) des bises

      1. Géraldine - 27 janvier 2016 - Répondre

        j’avoue je ne suis pas la bonne cliente pour ça, je crois que je suis trop classique. j’ai un dressing / shoesing à mourir d’ennui. le seul truc un peu fou fou chez moi, c’est le jaune, et les chaussettes.

        mais j’aimerais bien me dévergonder de la chaussure. quand je vois tes bottines à étoiles (des paul smith? me souviens plus) mon coeur fond en mille goulettes (ou est-ce ma salive? je sais plus non plus)

        pour répondre à Gaëlle sur ce qu’on possède déjà, y’a une règle d’or! tu mets : tu gardes, tu mets pas: tu vires (ça fait de la place en plus!! )

        des bisous

        1. Dr Shooooes - 27 janvier 2016 - Répondre

          @Géraldine Ce sont des Tommy Hilfiger. Il n’y a rien de plus simple que de mettre des chaussures folles. Beaucoup plus simple qu’un pantalon ou une robe. Au moins, avec les pieds, on se pose moins de questions.
          Et je suis entièrement d’accord avec toi : Une qui rentre, une qui sort (enfin on essaie!). L’autre jour, je me demandais si j’allais pas faire un vide-shoesing en ligne ? bonne idée ou pas ? (faut faire du 37,5/38)

          1. Géraldine - 27 janvier 2016 -

            oui bien sûr excellente idée. en revanche mauvaise idée de faire du 37.5 / 38, le 36 eut été mieux!

            #deception

  4. Paula - 29 janvier 2016 - Répondre

    Bonjour, j’ai déjà vu les chaussures de ta photo d’illustration mais impossible de me souvenir de la marque, pourrais tu m’éclairer? :)

  5. Miss Annette - 16 février 2016 - Répondre

    Je vote pour le vide shoosing !! J’ai acheté mes premières louboutin pendant les soldes et j’ai craqué pour une paire jaune ocre !!!! Et je suis d’accord pour dire que c’est plus facile d’avoir des shooooes fun que le reste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com