Comment deux-mille-quartorzer ses baskets ?

pinksupergaxTMR

The Man Repeller, alias Leandra Medine, l’une des blogueuses devant lesquelles je m’incline sans cérémonie, travaille régulièrement avec Superga. Les petites baskets italiennes en toile très propres sur elles.

Ce qu’en fait Leandra est de l’orfèvrerie. Le bonheur de contempler ces images est double. Les modèles en eux-même sont inspirants et le style avec lequel elle emballe tout ça est enivrant.

Le mantra mode développé ici, vous le connaissez :

« oppose sport, mélange couture, décale classique,

ahuuuum,

oppose sport, mélange couture, décale classique,

ahuuuuum. »

Mais comment, précisément, le tourner en deux-mille-quatorze (voire le deux-mille-quinzer) ?

supergaxTMR2

Sur une base de tennis ultra simple, Leandra appose du satin. Et ajoute des lacets longueur danseuse étoile qui s’enroulottent autour de la cheville. Mi ballerine, mi couture, mi sport, et si on les portait avec des rayures 80’s ? Le style de Léandra est reconnaissable entre tous et pourtant, il est difficile d’en établir les principes. C’est comme apprendre l’anglais : il n’y a pas de règles à appliquer puisqu’il n’y a que des exceptions.

Moralité, en 2014, on retient le principe qu’il n’y en a pas (de principes), c’est déjà un bon départ. (hein ? quoi ?)

supergaxTMRbleu

S’il n’y a pas de principes, alors il n’y a plus de respect. La veste Chanel de Madame La Bourgeoise de l’Etage d’au Dessus doit désormais se confronter à la réalité. Fini les salons feutrés et les escarpins bicolores. Au boulot.

Moralité : en 2014, rebellez-vous contre tout ce qui fait bourgeois dans votre placard. Saisissez les pièces incriminées (veste brodée, robe en satin, tailleur cintré)  et fouillez dans votre antre pour y dégoter LA pièce que vous n’auriez jamais assemblé avec (vieux chaussons d’escalade ou de planche à voile, chaussures de rando). Voilà, regardez le résultat, c’est parfait.

superga-mulexTMR

Si donc, il n’y a pas de principes, s’il n’y a plus de respect, alors tout est permis. Y compris les mariages hétéro-shoes (deux chaussures de sexe différent qui s’assemblent). Comme la mule qui épouse le tennis. (je suis d’accord que ça laisse perplexe) (mais l’avancée de la mode se fait au prix de notre ouverture d’esprit). C’est inattendu mais pourquoi pas ?

Moralité, en 2014, on laisse les mariages se faire et on observe avec une bienveillante curiosité où est-ce que cela nous emmène. Peut-être qu’un jour, on aura vraiment le droit d’apporter sa couette et ses chaussons au boulot parce que ce sera super chic avec une ceinture léopard.

superga-tweedxTMR

S’il n’y a plus de principes, plus de respect, que tout est permis. Alors, on peut faire sortir le son qu’on a au fond de la gorge ! Pour Léandra, c’est jupe de couturier, maillot de bain et tennis en tweed. Et le pire, c’est que ça marche, ce look est fascinant de subtilité dans ses formes et ses mattières.

Et moi, ce serait quoi ma liberté ultime en matière de mode et de chaussures ? Vaste programme.

Je crois qu’il faut le reconnaître, ce post touche au génie. Partagez :

7 commentaires

  1. Charles Ray and Coco - 17 octobre 2014 - Répondre

    J’adore ! Ce mélange des matières, des styles…c’est vraiment ce qui donne du caractère à ces chaussures et à ces looks.

    http://charles-ray-and-coco.blogspot.fr/

  2. Gaëlle - 17 octobre 2014 - Répondre

    Elle est trop forte, cette Leandra, quand même ! Et en plus, elle est drôle, comme toi :-D
    Ca me donne envie de Superga, bien sûr, mais pas en version mules, je ne suis pas prête. Je suis pour le mariage gay aussi pour les shoes ! Quelle bourgeoise je fais ;-)

    1. Mathilde Toulot - 17 octobre 2014 - Répondre

      @Gaëlle Drôle comme Leandra ? Waouh, bon ça va me faire la semaine ! ;)

  3. Carine - 17 octobre 2014 - Répondre

    Va pour le premier look, à part les lunettes :p

    1. Mathilde Toulot - 17 octobre 2014 - Répondre

      @Carine Sinon c’est pas bien ? Oh bien sûr je ne dis pas qu’il faut mettre çà tous les jours hein… :)

  4. Hervé - 19 octobre 2014 - Répondre

    Alors ça les mariages hétéro-shoes voilà une bonne idée ! Quant au « deux-mille quatorzage » des chaussures, le concept est terriblement alléchant !

  5. virginie/mode9 - 23 octobre 2014 - Répondre

    Archi fan de la liberté stylistique de Leandra !! Et même mantra chez moi aussi ! Mais je ne suis pas certaine que la majorité des femmes soient prêtes à faire valser les codes avec autant de facilité. Malheureusement le combo le plus plébiscité reste le fameux slim/ballerine/petite veste/sac qui coûte un bras (donc plus qu’un pour le porter !). pfff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *