C’est quoi les tendances de l’hiver 2014 ? #1

Eh bien, on va commencer par la plus ambivalente, mes chers amis.

La tendance Décolleté Emboîtant : celui qui, au lieu de laisser découvrir la naissance des orteils, monte, au contraire, jusqu’au milieu du cou-de-pied.

Oui, c’est vrai. Ça laisse sceptique comme tendance. C’est comme si je faisais un sujet lingerie sur la culotte taille-haute. Tout de suite, ça fait plisser le front et donner un moche rictus aux lèvres.

On en pensera ce qu’on voudra mais force est de constater que la tendance est bien là. Digne héritière des Eighties.

stella

On commence par les Stella Mc Cartney (pour se donner du courage). Elles réussissent le tour de force d’être vraiment sexy parce qu’elles sont très très hautes. Et pour des chaussures de jour, c’est un mauvais point. Mais elles ont aussi la facétieuse idée d’être moderne avec ce talon innovant, plat et long.

du coup,14/20.

marcby

Là, on est dans le dur du décolleté emboîtant pas sexy pour deux sous. Nan, mais, c’est sûr ma brave dame, pour la pluie en hiver, c’est bien parfait, et pi on a pô froid aux pieds. Le bout rond avec un plateau masqué leur donne un petit air lourdaud, que le talon carré et épais n’arrange pas. Bon, puis le mélange du marron et du bleu, ppfff, boring, non ?

Sorry mais 7/20 Marc by Marc Jacobs.

ragbone

Chez Rag&Bone (une marque américaine top qui a le vent en poupe mais n’est malheureusement pas très bien distribuée en France, sauf point de vente un peu branché), elles sont plus fun (désolée j’ai pas trouvé mieux comme adjectif), poulain bleu électrique et petite bride autour de la cheville qui leur donnent un zeste de… euh…de dynamisme ? de modernité ? Non, finalement, ces deux détails renforcent leur esprit 80. Pourquoi pas, hein. Tout dépend de où et quand se fixe votre obsession fashionesque (et de si vous êtes célibataire ou en couple).

Presque la moyenne, 9/20.

driesok

Après, le bout rond peut être tout à fait charmant. Ici, chez Dries (van Noten), on travaille le féminin au masculin du féminin. Cuir perforé façon Richelieu de papa va au travail contre bride fine à la cheville. Pompe emboîtante contre bout ouvert de diva des 50’s. Tout est dans les courbes et c’est rétro sensuel. Faudra juste trouver le moment opportun pour les porter (avant les frimats, entre les gouttes, après les grosses chaleurs).

15/20, tiens !

altuzarra

Sinon, chez Altuzzara (une marque américaine top qui a le vent en poupe mais n’est malheureusement pas très bien distribuée en France, sauf point de vente un peu branché) (comment ça, je me fatigue pas à faire des copié/collé?), ils ont tenté l’équation suivante : bout pointu esprit Santiag + boucle de motard + cuir brillant façon latex = toutes les références des 80’s = 80’s à mort. Mais, mais, mais, qu’on soit 80 ou qu’on ne le soit pas, il faut avouer qu’elles envoient ces pompes, elles sont sexy et je pense qu’elles vous taillent une démarche de conquérante.

Mmmmm 13/20.

dries

Belote et rebelote chez Jil Sander. Bout pointu et semelle épaisse façon Santiag, brillance métallisée et cuir ajouré. Franchement, les lignes deviennent plus acérées et le travail des matières leur donnent une vraie modernité. Même si la référence aux 80’s est présente, on commence à s’extirper du XXème siècle pour entrer dans le nôtre.

Ralala, 14/20.

wang1

Et voilà la raison du pourquoi du comment de ce post. Parmi tous ces modèles qui me causent parfois un peu de désespoir (je crois que vous l’aviez compris), il y a celui-ci, signé Alexander Wang. L’un de mes souliers favoris de toutes les Fashion Week du monde de l’hiver 2014. Certes, elles font un peu 80’s avec leur cuir velours plissé mais c’est assez dosé pour ne pas être écoeurant ou devenir un répulsif à homme (comme dirait l’autre). On pourrait l’interpréter comme l’escarpin noir (de rigueur cette année) en mode saison froide avec son bout légèrement pointu et son talon aiguille.

Mais surtout, je ne vous ai pas tout dit :

wang2

C’est beau, non ? Le décolleté emboîtant réinventé : le désemboîtant (ultra glam comme nom de tendance).

Et 19/20. (je suis contre le 20/20, par principe).

Toutes les photos proviennent de style.com.

À 10 millions de partages, je me mets toute nue en Loubout’ à Répu.

8 commentaires

  1. Moine Sauvage - 18 mars 2013 - Répondre

    Ouh la la… C’est space, tout ça… L’article est très intéressant, mais je vais attendre tranquillement la tendance suivante!

    1. Shooooes - 18 mars 2013 - Répondre

      @Moine Sauvage @Moine Sauvage Lol, je me dépêche de préparer une autre tendance, t’inquiètes !!

  2. emma - 18 mars 2013 - Répondre

    Avec mon coup de pied, je ne pourrai jamais les enfiler, donc je n’aurais pas du lire ce post… J’allais très bien, je papillonnais sur le net, et paf ! Maintenant, je suis malheureuse de connaitre l’existence de ces merveilles que je ne pourrai même pas enfiler en boutique !

    1. Shooooes - 18 mars 2013 - Répondre

      @emma @ Emma tu es danseuse ? Ecoutes, il y a d’autres trésors sur des posts en préparation, tu trouveras ton bonheur ! :)

  3. Léo et Bambou - 18 mars 2013 - Répondre

    Certaines sont très belles, d’autres… Les Dries par exemple me font vraiment penser à des chaussures de mamie ou d’hôpital! Par contre les dernières, une pure merveille!

    1. Shooooes - 18 mars 2013 - Répondre

      @Léo et Bambou Ahahaha !! Les dries van noten, des chaussures d’hôpital, tu y vas franco (remarque c’est peut-être leur côté belge) ! Mais il est certain que les Alexander Wang sont mes préférées… Reste à voir si elles sont praticables malgré cette hauteur.

  4. Virginie/Mode9 - 19 mars 2013 - Répondre

    J’avais presque les mêmes que les Altuzzara (des Kélian) à la fin des années 80 !

    1. Shooooes - 20 mars 2013 - Répondre

      @Virginie/Mode9 Et tu les as gardé ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com