Bilan de Fashion Week.

C’est beau tout ce qu’on voit lors de la semaine de la mode mais il existe deux sortes de #shoecrush : celui qui est professionnel et admire l’objet en tant que tel, pour sa magnificence, et l’autre qui vise carrément nos pieds et cherche à s’incruster dans notre vie.

Lors des Fashion Week, le désir de possession est exacerbé. La fréquentation de gens trop bien apprêtés, la frustration poussée dans ses retranchements – voir des pompes à l’état de prototype TOUTE la journée, c’est comme être dans une cuisine sans avoir de bouche – on est à fleur de peau, on veut tout et n’importe quoi pourvu qu’il soit à nous et on perd un peu ses repères. Les curseurs sont déjà dans le rouge avant même d’avoir fait un geste. Alors quand survient l’adéquation « ma vie + cette pompe = LOVE », le besoin de concrétiser devient ultra pressant. Comme si tout à coup, les étoiles s’alignaient parfaitement et que toute l’harmonie des sphères nous frappait de son évidence. On redit 15 fois à l’attaché de presse qu’avec ces pompes-ci, c’est une vraie rencontre, et que « tiens-toi bien », là c’est pour la vie.

Alors, qu’est-ce que je suis fer-me-ment décidée à acheter au mois de septembre 2015 ? (croix de bois croix de fer) (m’en fous, dans 3 semaines j’aurai oublié)

pierre-hardy-aw15-shooooes

J’ai toujours eu le désir secret de m’offrir les escarpins Tango de Valentino avec la bride autour de la cheville. C’est un best-seller de la marque, on les a beaucoup vus mais leur forme est simple, efficace, féminine, le tout avec un talon carré super confortable. Le problème (à part le prix) ? Elle ont un côté « bourgeoise » qui peut vous plomber la silhouette et vous faire prendre 20 ans en un instant. Et çà, je n’assume pas. Je suis droguée à la touche de rock. Ces escarpins à bride cheville de Pierre Hardy jouent sur la même corde féminine et adorable mais elles sont dotées d’un talon maousse dont l’effet géométrique et saisissant twiste totalement l’esprit jeune-fille-remontant-le-boulevard-saint-michel-après-l’école. Cela reste confortable et fin, mais avec un décalage architecto-concept.

walter-steiger-aw15-shooooes

Cette bottine léopard (« leopard is the new black », on est bien d’accord) de Walter Steiger est impressionnante de justesse. L’élastique affine la cheville, le talon légèrement biseauté est recouvert de Gold pour la touche de piment, sa hauteur est idéal pour marcher. C’est fin et pas haut, c’est facile et super fort, c’est génial et beaucoup trop cher pour moi, bref c’est indispensable. J’ai six mois pour économiser, ça me fait un objectif dans la vie.

NikeAirmax_flower-550

Parce que je ne suis pas complètement névrosée, j’ai aussi trouvé de la vraie nourriture à se mettre sous la dent. Des Air Max fleuries en vente depuis… dimanche dernier. Personnellement, je flancherai bien sur les roses et bleues, les n°2 en partant de la gauche. Nickel pour être jolie et apprêtée tout en restant cool des pieds. Comme me le faisait remarquer avec consternation  l’attachée de presse d’un grand chausseur la semaine dernière : « toutes les filles sont en basket, même pendant la fashion week, même quand le contexte demande à être un peu chic ! ». Mais où va-t-on ?! La technicité au service du confort prendrait-elle le pas sur l’esthétique ? Est-ce que dans 20 ans, il n’y aura plus que des baskets ? (comme dans le film Demolition Man qui se déroule dans le futur, quand Sandra Bullock explique à Stallone qu’il n’y a désormais plus qu’une seul sorte de restaurant : Pizza Hut).

Savez-vous que partager réduit l’apparition des rides et ridules ? Essayez :

8 commentaires

  1. Gaëlle - 14 mars 2015 - Répondre

    Ah bah voilà, chuis foutue foutue foutue… Je viens d’avoir un coup de foudre intersidéral, les étoiles se sont alignées parfaitement pour moi aussi, quand j’ai vu cette paire de bottines léopard. Et donc tu sais, genre, combien on va devoir économiser pour cette beauté ? Faut que je checke, voir si la famille veut bien ne manger que des pâtes à l’huile d’olive et des patates pendant les 6 prochains mois pour faire mon bonheur… mais j’ai des doutes – et d’ailleurs, moi aussi, j’aime varier mon alimentation, comme j’aime varier les chaussures, on n’est pas rendu :-)

    1. Mathilde Toulot - 17 mars 2015 - Répondre

      @Gaëlle On n’est pas rendu du tout du tout du tout ! ahahahahah, les bottines ? Au moins 600 euros non, à vu de nez ? ;) bise

  2. alice - 16 mars 2015 - Répondre

    Un article intéressant merci pour ce dernier
    ♥♥♥
    http://www.godopt.com

  3. Hervé - 16 mars 2015 - Répondre

    Les Pierre Hardy sont exceptionnelles, effet décalé garanti ! Je suis moins client des bottines léopard…

    1. Mathilde Toulot - 17 mars 2015 - Répondre

      @Hervé Le léopard a ses adeptes, c’est vrai…bise

  4. renardeau - 16 mars 2015 - Répondre

    Super, mais en bonus on aurait bien aimé savoir quelles genres de fesses rebondies les léopards aimeraient bien se mettre sous la canine en 2015?

  5. virginie/mode9 - 16 mars 2015 - Répondre

    Bah moi je reste sur les cuissardes Dior réitérées pour le PAP. Non seulement il va falloir économiser mais en plus se faire liposuccer de la cuisse ! Tu crois que ça se revend bien la graisse ? :-)

    1. Mathilde Toulot - 17 mars 2015 - Répondre

      @virginie/mode9 Pour faire des rouge à lèvres de contrebande, oui sûrement lol !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *